Le mois dernier :
Repas offerts
Puits offerts
Arbres offerts

LIFE face au rapport du GIEC: il n’est pas trop tard pour agir!

Le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC) a sorti son dernier rapport. Il explique les risques du réchauffement climatique et apporte des solutions pour réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le rapport du GIEC est très clair : l’humanité dispose de moins de trois années pour inverser la courbe des émissions de gaz à effet de serre si elle veut conserver un monde vivable. L’urgence climatique est une réalité. Le temps presse, mais il n’est pas trop tard pour agir. 

réchauffement climatique

Des conclusions alarmantes

En résumé, le dernier rapport du GIEC expose que : 

– Le réchauffement climatique touche le monde entier

– La moitié de la population mondiale souffre de ce changement climatique, soit 3,3 à 3,6 milliards de personnes. 

– Ce sont les différentes activités humaines comme la production industrielle qui ont provoqué et le réchauffement climatique.

– La glace antarctique fond à vivre allure, et cela entraine une hausse du niveau de la mer.

– La forêt amazonienne, réputée pour être un important puits de carbone, a pourtant de plus en plus de mal à stocker le CO2. Victime d’une déforestation massive, elle pourrait se transformer progressivement en savane.  

La priorité de chacun d’entre nous doit être la suivante : il faut absolument que le réchauffement climatique soit maintenu en dessous de 1,5°C ; comme cela avait été convenu avec l’Accord de Paris en 2015. 

Sans un renforcement urgent des politiques climatiques, le monde se dirige vers un réchauffement qui pourrait atteindre 3,2°C à la fin du siècle.

LIFE agit sur le terrain

DE PLUS EN PLUS DE SÉCHERESSE

Le changement climatique attaque  le cycle de l’eau et le dérègle. Lors de nos missions humanitaires pour le développement de projets d’eau et d’assainissement avec construction de puits par exemple ou pour la distribution de repas dans le cadre de notre opération 1€=1REPAS, nous nous rendons souvent dans des régions arides telles que Madagascar ou le Kenya. Dans ces pays, le constat est sans appel. Les conséquences du réchauffement climatiques sont bien présentes. Les sécheresses sont de plus en plus fréquentes et les crises alimentaires de plus en plus violentes. 

 

 

sécheresse

UNE CRISE ALIMENTAIRE MONDIALE QUI S’ANNONCE 

Avec les années, les sols seront de plus en plus impactés par le réchauffement climatique. En conséquence, le prix des denrées alimentaires va augmenter, tout comme l’insécurité alimentaire. Si les inondations retardent les cultures, les sécheresses quant à elles assèchent les champs et brûlent les plantations. Les populations locales se retrouvent alors privées de nourriture et de ressources financières. 

Chez LIFE, à travers notre opération Sapousse, nous nous battons chaque jour contre la déforestation. Et ce, en restaurant les forêts dégradées et en permettant aux populations locales de vivre de leur agriculture.  En plus de cela, pour palier à la crise alimentaire, nous organisons plusieurs fois par an dans de nombreux pays des distributions de colis alimentaires.

Ensemble, luttons contre le réchauffement climatique ! 

Plus à explorer

Autre

Mot du Président

Nous sommes en septembre 2009, dans un minuscule local basé à Saint-Denis. Un groupe de bénévoles, dont je fais partie …

Ils parlent de nous

Tataki parle de LIFE ONG

Lors de son interview par Tataki, Mehdi Debbrah, qui a réalisé une marche de 4000 km au départ de Paris pour rejoindre son grand-père à