WATER-SPONSOR : DE BELLES AVANCÉES !

Chez LIFE, il est possible d’aider des milliers de personnes grâce à un don mensuel au travers de notre programme water-sponsor. Ces dons servent à construire de nouveaux puits, des sanitaires, mais également à entretenir et à rénover d’anciens puits.

Parfois, ceux-ci servent aussi à distribuer de l’eau dans des situations d’urgence humanitaire. Aujourd’hui, grâce à vos nombreux dons, nous souhaitions revenir avec vous sur les dernières avancées réalisées grâce au fond water-sponsor.

De meilleures conditions de vie pour les réfugiés

Premièrement, en Grèce, cinq projets de latrines viennent de se terminer dans le camp de réfugiés de Vathy, situé sur l’île de Samos. Plus de 5000 réfugiés vivent au sein de ce camp, qui n’a pourtant une capacité que de 650 personnes.

Avant notre arrivée, seules quelques toilettes chimiques installées en bordure de la jungle étaient présentes. Situées loin des habitations de fortune de la majorité des réfugiés, cela comportait des risques sécuritaires et sanitaires. Ces nouvelles latrines facilitent désormais l’accès sanitaire aux résidents du camp et rendent leurs conditions de vie plus soutenables et saines.

Des nouveaux puits en Afrique

Au Maroc, c’est un puits traditionnel qui a pu être construit grâce à vos dons. Celui-ci a été implanté dans le village de Oulad Merzoug, à 40km de Ouarzazate, situé dans le Haut Atlas. Il s’agit d’une zone agricole et particulièrement aride. Le puits a été installé en bordure de la rivière Dadès, afin d’apporter l’eau à la partie du village située en amont, surtout pour la période de sécheresse.

En Côte d’Ivoire,  un projet de réhabilitation d’une pompe hydraulique a été réalisé dans le village de Gouimpleu, situé dans la région de Tonkpi. À l’origine, ce village contenait deux pompes, mais celles-ci étaient en panne, ce qui entraînait de nombreuses maladies hydriques chez les habitants.

Un comité de gestion a ainsi été mis sur pied afin de veiller à ce que cela ne se reproduise plus avec la nouvelle pompe. D’ici la fin du mois, trois nouveaux puits devraient aussi être implantés dans la commune de Bouake, apportant de l’eau potable pour plus de 2000 bénéficiaires.

De nouveaux sanitaires

En Éthiopie, 9 sanitaires ont été installés dans le camp Geladi, où résident plus de 2500 réfugiés. Le camp ne contenait jusqu’alors que deux toilettes, qui plus est insalubres. Les nouveaux sanitaires ont ainsi été implantés dans divers endroits du camp. Un forage solaire est également en cours de construction.

Enfin, en Indonésie, cinq latrines ont été inaugurées dans la région ouest de Malaka. Par ailleurs, notre partenaire sur place y a installé une rampe pour les personnes à mobilité réduite. Dix latrines supplémentaires sont également en cours de travaux dans la région.

Tu souhaites faire un don mensuel pour aider les populations à accéder à une eau propre et potable ? Visite notre page ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *