Le mois dernier :
Repas offerts
Puits offerts
Arbres offerts

WATER-SPONSOR : 10 puits en construction au Bangladesh !

Devenir Water-Sponsor, c’est investir pour la vie, et permettre à des milliers de personnes d’avoir accès à l’eau potable. En effet, selon l’ONU, plus de 2 milliards de personnes n’ont toujours pas accès à l’eau potable et à l’assainissement. Des millions de personnes doivent encore marcher des kilomètres, par jour, pour accéder à un pointd’eau. Une eau souvent insalubre responsable de maladies parfois mortelles. 
 
Etre water-sponsor, c’est permettre la construction de puits au Bangladesh et dans d’autres pays, et assurer l’entretien et la rénovation de ces puits. Le fonds Water-Sponsor, permet aussi de financer des sanitaires, en milieu rural, afin d’avoir une gestion raisonnée des sols, et un espace intime séparé dans les écoles. En effet, les agences de l’ONU estiment que sur les 673 millions d’individus qui pratiquent la défécation à l’air libre, 91% d’entre eux vivent dans les zones rurales. Participer au fonds water-sponsor, c’est apporter une aide d’urgence, en cas de sécheresse, par l’apport d’eau. Une ressource vitale à la survie des populations. 

La crise de l'eau au Bangladesh

Dans cette région, les effets du dérèglement climatique constituent une réalité quotidienne.  Aux  périodes d’intense sècheresse de novembre à juin  succèdent des pluies diluviennes et des cyclones de plus en plus fréquents et violents pendant la mousson de juillet à octobre. Au cours de la saison sèche, l’accès à l’eau constitue un problème majeur. D’année en année, le niveau des nappes phréatiques a considérablement baissé.
 
Trouver de l’eau est difficile. Aujourd’hui,  il faut forer l’eau jusqu’à 40 mètres, voire 50 ou 60 mètres à certains endroits . Les raccordements à l’eau du réseau sont inexistants dans les zones rurales et chaotiques dans les villes. Dans les villages et les hameaux, les puits mécanisés installés par le gouvernement sont souvent de mauvaise qualité, obsolètes ou inutilisables par manque d’investissement.

Construction de plusieurs puits au Bangladesh

Grâce aux donateurs, 10 puits sont en cours de construction au Bangladesh dans la province de Rajshahi. Depuis 2012, le Bangladesh a accueilli près d’un million réfugiés Rohingyas. Pourtant, les habitants de ce pays sont extrêmement pauvres et ont également de grands besoins, notamment en eau. Mais la plupart des ONG sont concentrées sur l’aide aux réfugiés Birmans. 
 
C’est pourquoi LIFE a décidé d’apporter son aide aux bangladais en implantant ces 10 premiers puits. Ces puits vont améliorer le quotidien des plus de 4700 habitants que comptent ces 10 villages. Les habitants vont pouvoir consacrer leur temps à des activités génératrices de revenus, et les enfants pourront pourront se consacre à leur scolarité.

 

Quelques clichés des puits qui sont en construction : 
 
puits bangladesh
puits bangladesh

3 réponses

  1. Bonjour
    Je désire faire construire un puit a Bengladech , Sadaka pour mon défunt père.
    الله يرحم
    Comment procéder ?

  2. Salam aaleykoum. Je désire construire un puits au bengladesh inchaalah pour mon défunt papa. Pouvez-vous m’envoyer plus d’informations ? Merci

Les commentaires sont fermés.

Plus à explorer

Autre

Mot du Président

Nous sommes en septembre 2009, dans un minuscule local basé à Saint-Denis. Un groupe de bénévoles, dont je fais partie …

Ils parlent de nous

Tataki parle de LIFE ONG

Lors de son interview par Tataki, Mehdi Debbrah, qui a réalisé une marche de 4000 km au départ de Paris pour rejoindre son grand-père à