Partagez votre Aïd avec les plus démunis !

J-9
Le mois dernier :
+2 350 000 Repas offerts
+152 Puits offerts
+16 288 Arbres offerts

Partagez votre Aïd avec les plus démunis !

J-9 avant l’Aïd

SÉCHERESSE À MADAGASCAR

Le mois dernier, notre équipe s’est rendue dans le sud de Madagascar, dans la zone du pays la plus touchée par la sécheresse. L’île connait la pire sécheresse depuis 40 ans, et le réchauffement climatique ne fait qu’aggraver la situation. La population se retrouve en grande insécurité alimentaire, et il se pourrait bien que Madagascar soit le premier pays à subir une famine à cause du réchauffement climatique ! 

1€ = 1REPAS : 665 COLIS ALIMENTAIRES DISTRIBUÉS

Cette sécheresse dévastatrice assoiffe les champs et brûle les cultures, laissant les Malgaches sans ressource. Nous nous sommes rendus dans les villages les plus reculées du sud de Madagascar, dans des endroits tellement difficiles d’accès que les habitants n’avaient encore jamais reçus l’aide des autres associations humanitaires. Les populations de ces villages subissent cette crise alimentaire de plein fouet, puisque les habitants vivent de leurs cultures, de leurs champs et se nourrissent de leurs récoltes. Mais tout s’est asséché, plus rien ne pousse, et les familles sombrent peu à peu dans une extrême pauvreté. 

Les colis alimentaires que nous sommes venus leur distribuer leur sont d’une immense aide ! Chaque famille va pouvoir se nourrir pendant un mois entier matin, midi et soir ! Au total, 665 colis alimentaires ont été distribués aux familles dont les membres sont atteints de malnutrition aiguë (sévère et modérée). Chacun des colis alimentaire est composé de 50kg de riz, 3L d’huile, 3kg de sucre, 4 sachets de sel, 4kg d’oignons, 2 boîtes de sardines, 2 sachets de pâtes, 1 boîte de tomates, 1kg de soja, et 2kg de légumes secs

SAPOUSSE : PROJET DE REFORESTATION

L’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique est la plantation de nouveaux arbres ! Distribuer des colis alimentaires est une solution à court terme, mais la reforestation des parcelles et des champs est une solution à long terme

C’est pourquoi nous nous sommes également rendus dans la région d’Itasy, dans le village d’Isoanala. Des arbres fruitiers (orangers, litchis, etc.) et des arbres fertilitaires (arbres qui compensent la baisse de fertilité des sols) ont été plantés dans 2 parcelles du village, et les habitants ont été formés sur la gestion de l’eau pour une meilleure agriculture tout en ayant très peu de pluie. 

Nous envisageons de réaliser le même projet cette année dans un deuxième village au sein de la même région. Nous y sommes donc allés pour rencontrer les futurs bénéficiaires. Une magnifique réception a été organisée par les habitants : toute l’équipe LIFE a été accueillie par des chants et des danses, et un dindon nous a été offert !

Le lendemain, nous sommes remontés dans la région ouest de Madagascar, dans la commune de Miarinarivo au village de Bongolava. Des arbres ont été plantés et des poules offertes, permettant ainsi aux familles d’avoir leurs propre revenus grâce à la vente de fruits et d’oeufs de poule.  Cette région ouest est touchée par les « lakavas » qui signifie en malgache « grand trou » et qui est devenu le terme pour décrire les énormes érosions à Madagascar. Et la plantation d’arbres répond à cette problématique ! 

Enfin, le dernier jour de cette mission humanitaire à Madagascar était consacré à la visite du centre de formation mis en place pour les réfugiés climatiques malgaches. Grâce aux généreux dons de nos donatrices et donateurs dans le cadre de notre campagne SAPOUSSE, 2 vaches laitières ont été offertes, permettant ainsi la vente de lait, ce qui constitue désormais des revenus pour les réfugiés. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Plus à explorer

Articles

QUELS SONT LES DERNIERS PROJETS WATER SPONSOR ?

Constructions de puits PMH, de châteaux d’eau, de réservoirs de stockage d’eau, de latrines… Retour sur nos derniers projets Water Sponsor de l’année 2021. ASIE