LIFE s’engage pour protéger la Mangrove !

By 5 décembre 2019Non classé

Voici quelques nouvelles de notre projet Sapousse en Indonésie sur l’île de Sumatra. Nos deux élèves de Sciences Po Juliette et Clarisse arrivées sur place début Novembre et ont réalisé un petit reportage. Nos actions en Indonésie sont basées principalement sur la reforestation de mangroves. 

Rappelons que la mangrove procure des bénéfices aux populations en termes de sécurité alimentaire et de stockage de carbone. Elle contribue également à la réduction des risques de catastrophes naturelles en lien avec les impacts du changement climatique.

1- La mangrove, un écosystème en danger !

En 25 ans, 20% de la mangrove a disparu (entre 1980 et 2005). Et ça n’est pas réjouissant ! En effet, cette forêt sur pilotis est un excellent stabilisateur des lignes de côte et sa dégradation met en danger la biodiversité et les hommes.

Sans elle, on se prive d’une barrière naturelle face aux vagues et aux courants générés par les cyclones, les tsunamis et la montée des océans. On allonge aussi le temps que l’écosystème met à se remettre de ses blessures. (source : Mangrove Générations)

Le programme Sapousse participe à la replantation de cet écosystème. A ce jour ce sont plus de 30 500 arbres qui ont été plantés sur différents sites notamment à Tanjung sur l’île de Lombok, Pulau Sinacang et Percut  dans la province de Sumatra du Nord. 

protection de la mangrove

2- La protection de la mangrove 

La protection de la mangrove représente un gros travail tant celle-ci est illégalement déforestée. Il est donc nécessaire après la plantation de revenir sur le terrain et d’analyser les évolutions. Il faut noter que la plantation de mangroves n’est pas une chose aisée. Nos équipes font face à un certain nombre de problème dus à plusieurs facteurs tels que :

Des difficultés climatiques ( tempêtes, sécheresse, inondations, températures élevées)

Des difficultés liées à la condition des sols (secs, boueux, présence de produits chimiques…). Le lieu de plantation est côtier et donc plus difficile. Le taux de mortalité est supérieur par rapport à une plantation le long d’une rivière ou dans d’anciens bassins d’élevage.

La destruction des plantations par des animaux domestiques et des insectes.

Tous ces éléments engendrent un nombre considérable de pertes et plusieurs solutions ont été envisagées comme la méthode de plantation collective. Cette technique consiste à planter 3 à 5 plants ensemble pour augmenter les chances de survies d’au moins 1. Le taux de perte a été estimé d’environ 15%. 

Les plantations collectives sont faites de manière intensive durant deux semaines, puis nos équipes effectuent des contrôles réguliers sur chacun des sites. 

la mangrove

3- La pêche intensive, un danger pour la biodiversité

 

En Indonésie la pêche intensive est généralisée, or elle met en danger la biodiversité ! 

En effet d’importantes activités de pêche sont associées aux mangroves, notamment pour les poissons, les bivalves et les crabes. Des étangs d’eau saumâtre  sont utilisés en Indonésie depuis des centaines d’année pour la crevetticulture. 

Compte tenu de l’importance que revêtent les mangroves pour la pêche, la foresterie, la protection des côtes et la faune sauvage, un certain nombre de zones protégées et de ceintures de mangrove ont été aménagées. (source : Organisation des nations unies pour l’alimentation et l’agriculture)  

Ici ce propriétaire de bassin pratique la sylvo-fishery : faire cohabiter différents types de poissons et de crustacés dans la mangrove. Cette technique donne des poissons de meilleure qualité et permet de pratiquer une pêche durable.

la mangrove

4- La mangrove, une économie à part entière 

La mangrove au-delà de ses bienfaits environnementaux est pleine de ressources. Les produits issus de la mangrove permettent de créer des activités génératrices de revenus.

Cet atelier produit et vend des tissus traditionnels indonésiens : technique du batikLe batik étant une technique d’impression javanaise d’ étoffes pratiquée par les femmes dans plusieurs pays du monde, mais majoritairement en Indonésie.

le batik

La coloration des tissus est réalisée grâce aux feuilles de la mangrove, il faut tremper et faire sécher le tissu à trois reprises pour obtenir une couleur. Il faut donc beaucoup de patience !

batik et tissus

5- Un modèle de développement touristique durable

Des sites d’écotourisme permettent de découvrir la nature tout en étant sensibilisé au respect de l’environnement, c’est le cas de celui de Sicanang. Les touristes viennent se balader et admirer la mangrove sur ces constructions en bois.

D’ailleurs le saviez-vous ? Le financement de 1000 arbres ou plus, vous offre l’opportunité de partir en Eco Tour avec la Team LIFE ! Vous avez l’opportunité de vivre une expérience inoubliable durant ce road trip indonésien en constatant par vous-même les fruits de votre contribution, et de tous les donateurs LIFE !

Au programme : visites des sites de plantations, activités écotouristiques et rencontres des populations locales.

la mangrove

Vous l’avez compris, la mangrove est un véritable écosystème aux multiples bienfaits et sa préservation est capitale. Si vous souhaitez en savoir plus à propos de la mangrove, nous vous invitons à visiter le site de notre partenaire Mangrove Générations où vous retrouvez en détail toutes les informations à son sujet. 

Leave a Reply