L’eau tue plus que la guerre !

La semaine de l'Eau

L’ eau c’est la vie, mais…

L’eau c’est la vie, mais… elle peut également donner la mort ! L’eau insalubre est plus meurtrière et fait d’avantage de victimes que toutes les formes de violence, y compris la guerre. Dans le monde, 2,6 millions de personnes meurent chaque année des suites de maladies hydriques et liées à un environnement malsain. Plus grave encore, 600 000 d’entre elles ont moins de 5 ans ! La qualité des liquides ingérés a une incidence néfaste sur la santé des populations concernées. En effet, l’accès aux fluides contaminés favorise la prolifération demaladies infectieuses dues aux bactéries présentent dans ces sources souillées. Il s’avère que 60 % des décèsayant pour origine des maladies diarrhéiques ont pour cause une eau ou des aliments infectés par des pathogènes résultants d’un mauvais environnement sanitaire et de pratiques d’hygiène inadéquates. À ceci s’ajoute, la malnutrition et les pathologies telles que la dysenterie, la typhoïde, le choléra, pouvant également entraîner des maladies de peau comme la gale.

Contrairement aux idées reçues

Le continent Africain ne manque pas d’eau, mais c’est en réalité sa population qui souffre du manque de sources potables. La nappe phréatique de l’Afrique contient à elle seule 660 000 kilomètres cubes de réserves d’eau. Cette ressource est cent fois supérieure à la quantité d’eau en surface. Et pourtant, selon un rapport publié par l’Association Africaine de l’Eau (AAE), un tiers de la population africaine, soit 330 millions, n’a pas accès à l’eau potable et presque la moitié des Africains souffre de problèmes de santé dû à cette carence.

Un petit garçon d'Afrique Subsaharien tient un verre d'eau contminé

7 000 personnes, dont 5 000 enfants de moins de 15 ans, meurent chaque jour de maladies hydriques

Et si c’était du pétrole ?

Il en va de soi que le forage de l’or bleu est bien trop délicat et coûteux, compte tenu de la profondeur des sols :l’extraction du pétrole et certes plus lucratif pour les multinationales… Il semble que les grands groupes pétroliers ne parviennent pas à étancher leurs soifs de richesses pendant que la source de Mama Africa tarit, tel un puits asséché. Le continent demeure celui où l’accès à une eau décente reste le plus limité, selon le 4ème rapport ONU-Unesco sur le sujet, «À peine 60% de l’Afrique sub-saharienne est alimentée en eau potable».

 

 

Deux jeunes enfants africains devant une maison en pierre.

Mardi 22 Mars c’est La Journée Mondiale De l’Eau!

L’importance des ablutions…

FAITES VITE! N’attendez pas: seulement 33 PUITS DISPONIBLES!En tant que musulmans nous connaissons l’importance des ablutions quotidiennes. Bien plus qu’un simple lavage, cet acte d’adoration est directement lié à la validité des prières canoniques. La preuve est le hadith du Prophète que La Paix et Le Salut d’Allah soit sur lui, qui dit : “Il n’y a pas de prière pour celui qui n’a pas ses ablutions, et pas d’ablutions pour celui qui n’a pas prononcé le nom d’Allah avant.”Hadith sahih rapporté par Abou Daoud et Ibn Maja. Il est donc primordial de fournir à nos frères et sœurs un accès décent à l’eau potable au sein de leurs villages. Au-delà de la question du développement humain, il est de notre responsabilité spirituelle d’agirSoutenez LIFE et La Semaine de l’Eau !

Bouton cliquable pour faire un don

Sources : OMS, ONU, UNICEF, l’Association Africaine de l’eau (AAE), Baromètre 2015 de l’eau de l’hygiène & de l’assainissement par SOLIDARITÉ INTERNATIONAL.