Journée mondiale contre la faim : rien de positif à l’horizon

Vous le savez sans doute, chez LIFE, l’un de nos combats principaux est la lutte contre la faim dans le monde. C’est pourquoi, en cette journée mondiale de l’alimentation, nous souhaitions vous alerter sur la faim dans le monde.

Des habitants reçoivent un colis de nourriture - association life ong

Une personne sur 9 souffre de la faim

Selon le dernier rapport annuel de l’ONU, ‘’690 millions de personnes’’ sont actuellement en sous-alimentation. Or, d’ici 2030, ce nombre pourrait atteindre ‘’840 millions’’. Les causes? En premier lieu, les guerres. En effet, des dizaines de rapports pointent le lien tragique entre les conflits et la faim. Et cela va dans les deux sens, puisque le manque de nourriture provoque à son tour de nouveaux conflits.

En deuxième position, on note les catastrophes naturelles et conditions climatiques extrêmes. Lorsqu’une famille perd tout (dont ses récoltes), elle n’a d’autre choix que de fuir et de partir en quête d’un nouveau logement… mais aussi de nourriture!

Les deux continents les plus touchés sont l’Asie et l’Afrique, où l’on retrouve respectivement 381 millions et 250 millions de personnes sous-alimentées. Cependant, on constate en Afrique une croissance bien plus importante qu’en Asie.

Une femme âgée bénéficie d'un colis de nourriture - association life ong

Le COVID19 n’arrange rien!
 

Et la situation risque de s’empirer dans les mois, voir les années, à venir. En effet, le COVID 19 ne tue pas que de par son virus. Les conséquences économiques de cette pandémie risquent d’entraîner des famines, et donc de faire encore davantage de victimes.

D’après les experts de l’ONU, il est estimé en 2020  une hausse de 132 millions de personnes souffrant de la faim sur les prévisions initiales. Ceci en raison de la récession économique et de la fermeture des frontières.

Avec le coronavirus, des distributions d'urgence ont eu lieu pour lutter contre la faim

Comment lutter contre la faim dans le monde?


Chez LIFE, nous avons fait de ce fléau notre principale action. Depuis dix ans, nous organisons des distributions alilmentaires dans les pays en développement et nous ne comptons pas baisser les bras face à la situation actuelle.

En plus de nos grosses opérations de distributions lors des périodes de Ramadan et de l’Aïd, nous menons également des actions d’urgence, quand cela est nécessaire ou que des dons affluent en suffisance.

Ainsi, pendant le confinement, nous avons pu mener des opérations d’urgence au Mali, en Indonésie, au Liban et dans plusieurs autres pays. À travers le programme 1 € = 1 repas, vous nous vous donnons la possibilité d’offrir à manger à ceux qui en ont le plus besoin.

N’hésitons plus ! Rendons ce monde meilleur. Aidons ensemble et accompagnons les populations oubliées de la terre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *