Fayrouz, sur les traces de Mounira…

Fayrouz, qui est la première femme envoyée sur le terrain par une ONG musulmane, n’hésite à pas partager sa mission avec les donateurs de Life. C’est naturellement qu’elle a été sur les traces de celles qui donné naissance à la campagne “Il était une fois Mounira”…

Un parcours périlleux

Dans l’une de ses vidéos, Fayrouz nous invite à marcher sur le chemin parcouru par Mounira et sa mère avant de trouver la mort. Pour rappel, Mounira 14 ans, et sa maman enceinte, ont fait une marche de 2 heures pour aller chercher de l’eau dans un lac. Sur le retour, sa maman a chuté et est tombée dans la rivière. Naturellement, Mounira a tenté de sauver sa mère. Malheureusement toutes deux ont perdu la vie ce jour-là, simplement en allant chercher de l’eau, laissant un père sans femme, ni fille, ni même bébé à naîtreDécouvrir le témoignage du père de Mounira.

Lors de sa mission au Cameroun, pour l’opération 1€/1FTOR, Fayrouz nous montre que le chemin emprunté est difficile d’accès, glissant, dangereux, et l’eau n’est pas potable. D’ailleurs, nous remarquons la présence de fillettes, nettement plus jeunes que Mounira à l’époque. Ces personnes risquent leur vie, et mettent de côté leurs rêves et ambitions pour pouvoir subvenir à leurs besoins quel que soit l’état de l’eau ou le chemin à emprunter.

Une prise de Conscience

Dans son témoignage, Fayrouz invite très clairement à la réflexion, et dit : “Quand est-ce qu’on va ouvrir les yeux ? On imagine que c’est notre mère, que c’est notre sœur qui est enceinte…”.

En effet, que faut-il de plus pour réaliser que pendant que certains ont juste besoin d’ouvrir un robinet, ou de se déplacer au supermarché le plus proche pour avoir de l’eau ; d’autres risquent leur vie pour en avoir. Une eau qui plus est non-potable, et que beaucoup ne boiraient pas au risque d’être fortement malades.

Une solution est possible

À travers ces mots marqués par l’émotion et la prise de conscience de cette triste réalité, Fayrouz invite chacun d’entre nous à mesurer toute l’ampleur de la situation. Elle invite chacun à contribuer au changement en investissant dans la construction de puits soulignant par la même occasion l’intérêt d’investir dans ce puits : une sadaka jaria. Un bienfait dont aucun musulman ne doit se priver pour assurer son salut autant que possible.

C’est en ce sens qu’elle dit : “Offrez des puits… Vous allez sauver des vies pour que l’histoire de Mounira ne se reproduise plus”. Elle propose d’investir dans ce puits à 10 personnes pour que chacun puisse verser 195€. Bien-entendu, chacun ayant des moyens différents et des possibilités différentes, il est possible de faire un don simple, d’un montant libre. Comme Ali ibn Abi Taleb a dit : “N’aie pas honte de donner peu, ne rien donner est encore pire”. Offrez des repas pour seulement 1€: J’OFFRE DES REPAS!

Parce que la vie de chaque musulman compte, et que leurs conditions de vie doivent être dans les préoccupations de chaque musulman, il faut agir pour protéger leur vie, et la nôtre… FINANCEZ UN PUITS!

► J’OFFRE UN PROJET 👉 https://life-ong.org/eau
► J’OFFRE DES REPAS : MONTANT LIBRE OU PACK 1€, 30€, 99€ 👉https://life-ong.org/ramadan/