L’aide alimentaire en temps de crise

Grâce à vos dons reçus dans le cadre de notre campagne “1euro=1repas”, nous avons pu nous rendre dans cinq pays ces trois derniers mois afin d’organiser des distributions – principalement alimentaires, mais pas que- à l’égard des personnes nécessiteuses. Résumé de nos actions.

En aide aux orphelins

Au mois de novembre, une distribution s’est tenue au sein d’un orphelinat à Nairobi Kariobangi, au Kenya. Cet orphelinat, qui dépend des dons associatifs, accueille des enfants dès l’âge de trois ans. Avec la situation actuelle liée au Covid 19, les dons manquaient depuis quelques temps.

LIFE a ainsi mis en place une aide alimentaire destinée à plus de 120 enfants. Ceux-ci ont bénéficié de colis contenant du riz, de la farine, de l’huile et du sucre.


 

 


Présents pour les démunis au Maroc

Au Maroc, 100 colis alimentaires ont été offerts au mois de novembre aux familles très pauvres, aux personnes handicapées, aux veuves et aux enfants dans le besoin. Ces distributions se sont tenues dans plusieurs quartiers de Tanger.

Les colis contenaient de l’huile, de la farine, un double concentré de tomates, des lentilles, des pois chiches, des vermicelles, du lait, du riz jaune, du thé vert et du sucre. De quoi tenir au moins un mois !

Prévenir les maladies à Djibouti

Au Djibouti, une distribution de kits d’hygiènes et de kits alimentaires a été mise en place au mois de décembre afin de prévenir les maladies saisonnières. Les bénéficiaires étaient des réfugiés, des familles démunies, des personnes malades, des personnes âgées ainsi que des personnes souffrant de famine et de malnutrition.

Au total, 1000 personnes ont bénéficié de kits alimentaires. Ceux-ci contenaient de la farine, du riz, 1 boîte de conserve de légumes, 1 carton de tomates, 3L d’huile. Par ailleurs, 150 personnes ont également reçu des kits d’hygiène contenant des couches, de la lessive, des insecticides, deux moustiquaires et un sac d’emballages.

Des animaux d’élevage contre la crise sanitaire et économique

Au mois de décembre également, nous nous sommes rendus dans les camps de réfugiés de la région Somali, en Éthiopie, dans le cadre du COVID 19. Au total, 642 familles de réfugiés ont bénéficié de colis alimentaires, dont la consommation est prévue pour tenir une vingtaine de jours.

Par ailleurs, des animaux à élevage ont également été offerts à 72 familles, dont chacune a bénéficié de quatre bêtes. Certains ont reçu 3 chèvres et 1 bouc, d’autres 3 brebis et 1 mouton.

Grâce à cela, ils pourront relancer leur activité mise en péril par la situation actuelle, car l’élevage leur permettra de produire du lait et de la viande. Aussi, la reproduction d’animaux offrira la possibilité de confier les nouveaux nés à de nouvelles familles.

Au Niger pour les personnes victimes des inondations

Au début du mois de janvier,  nous étions présents au Niger afin d’apporter un soutien alimentaire à 190 personnes touchées par les inondations, ainsi qu’à des personnes âgées. Cette distribution s’est tenue dans les villages d’Azelvillage et Eghazar N’Air, tous deux situées dans la région d’Agadez.

Ces bénéficiaires ont chacun reçu de quoi nourrir une famille de quatre personnes. Les colis contenaient du riz, de l’huile, de la pâte alimentaire, 1 cartons de couscous et 1 boîte de tomates.

 

En lisant cela, vous pouvez vous rendrez compte à quel point un don – aussi petit soit-il- peut sauver des personnes se trouvant dans des situation d’extrême urgence. N’hésitez pas, vous aussi, à offrir des repas si le cœur vous en dit…

AIDE D’URGENCE À DJIBOUTI

En Janvier, LIFE a mené une mission d’urgence pour les communautés vulnérables du camp de Damerjog en république de Djibouti.

Pour rappel, la République Djibouti est un pays aride, coincé entre la Somalie et l’Erythrée qui fait face au Yémen en guerre actuellement. Cette situation géographique provoque des pénuries alimentaires importantes accentuées par la rareté de l’eau et des prix élevés des denrées alimentaires. La mauvaise alimentation et la malnutrition demeurent donc les préoccupations pour le pays, avec notamment près de 60% des ménages dans les zones rurales qui connaissent de grandes difficultés pour l’autosuffisance alimentaire.

Dans le cadre de la réponse aux besoins d’urgence alimentaires des populations vulnérables de Djibouti, LIFE et l’Office National d’Assistance aux Réfugiés et Sinistrés (ONARS) en étroite collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) ont organisé dans la journée du mercredi 22 janvier 2020 une distribution de vivres en faveur des 720 ménages vulnérables issue du quartier Cheikh Farah à Damerjog. Cette donation qui était composée de produits alimentaires de première nécessité (riz, sucre, farine et huile) a permis de soulager la souffrance quotidienne qui pèsent sur cette population vulnérable installée en 2018 par le gouvernement Djiboutien.

La cérémonie de remise des vivres s’est déroulée en présence de plusieurs représentants officiels dont notamment, le sous-préfet de Damerjog, Abdi Chaid, le secrétaire exécutif adjoint de l’ONARS, Mohamed Ali, le coordinateur des projets de l’ONARS, Houssein Mohamed Chardi, le directeur exécutif de l’ONG LIFE, Hervé Dubois ainsi que Mme Deka Moussa représentante du PNUD.

A noter également la présence des gendarmes qui ont assuré la sécurité et le bon déroulement de cette distribution. Ainsi, les équipes de terrain de l’ONARS et du PNUD ont pu procéder à la vérification d’usage des cartes d’identification au cours de laquelle les 720 ménages répertoriés sur le site ont pu bénéficier d’une ration complète composée de 25KG de riz, 25KG de farine, 20kg de sucre et 3 litre d’huiles.

Au nom des bénéficiaires, Mme Waris, représentante des réfugiés n’a pas manqué de remercier de tout cœur l’ONARS et LIFE pour cet appui de taille. « Sans nul doute, ces denrées alimentaires contribueront à remédier au taux élevé de malnutrition parmi les enfants et les femmes du camp » a-t-elle conclu.