Category

C’est tout nouveau

NO PEN GAIN = pas de kits, pas de réussite !

By | C'est tout nouveau | 2 Comments

POURQUOI L’OPÉRATION NO PEN NO GAIN ?

« La guerre est le paradis des soldats et l’enfer des enfants. » Marcel Rivier

 Depuis le printemps 2011, la Syrie est ravagée par des conflits armés particulièrement destructeurs, dont les premières victimes sont les femmes et les enfants. Forcées de fuir la violence pour sauver la vie de leurs familles, les populations ont recherché l’asile dans les pays du Proche Orient et d’Europe : soit plus de 10 millions de Syriens déplacés dont 4,5 millions d’entre eux se trouvent dans ces cinq pays : la Turquie, le Liban, la Jordanie, l’Irak et l’Égypte.

life_npng_imagepowereditor3Au Liban, des milliers de familles syriennes s’entassent dans les quartiers urbains ou dans des camps de réfugiés. Le traumatisme de la guerre puis la vie quotidienne au sein de ces camps sont déjà une violente épreuve pour ces enfants. Certains d’entre eux n’ont pas été scolarisés depuis leur arrivée au Liban, il y a cinq ans. D’autres, par manque de moyens, n’ont jamais mis les pieds dans une salle de classe. Cliquez ici pour découvrir la vidéo…

 

LA SOLUTION: NO PEN NO GAIN 

  • Un petit don pour un grand avenir !1

En offrant un kit scolaire, vous facilitez le retour à l’école d’un enfant privé d’éducation depuis son arrivée dans le camp. Ainsi, vous permettez à tous ces jeunes rescapés de reconstruire leur avenir en rejoignant les bancs de l’école.

Munis de ces simples kits, la guerre n’est plus qu’un lointain souvenir, ils se sentent, à nouveau, écoliers. Avec ce « gain » de savoir, ils deviennent les petits ambassadeurs de la paix face à cette grande guerre. C’est avec leurs nouveaux cahiers et leurs nouveaux stylos qu’ils s’écriront un avenir meilleur. Cliquez ici pour participer !

Objectif: 10 000 enfants équipés de kits scolaires grâce à votre générosité Insha’Allah.

  •  Pas de kit, pas de réussite !

– Une scolarité assurée pour un plus grand nombre

– Apporter un soutien psychologique aux familles sinistrées

– Permettre aux femmes veuves syriennes de gagner des revenus

  • Notre action :

L’opération NO PEN NO GAIN de LIFE consiste à offrir des kits scolaires aux enfants syriens réfugiés au Liban. Ces kits de la réussite sont composés de fournitures fabriquées et achetées localement, telles que :

2 cahiers d’écriture, 1 ardoise, 1 lot de craies, 2 stylos (1 bleu, 1 rouge), 1 crayon à papier, 1 gomme, 1 taille crayon, 1 règle plate double décimètre, 1 sacoche/cartable en tissus

Faire un don ! 

 

ACTEURS MAJEURS : Les femmes …

19Au cœur de cette opération, de nombreuses femmes syriennes (violentées pour certaines d’entre elles), se retrouvent veuves suite au conflit. C’est pourquoi, LIFE favorise le « Women Empowerment », autrement dit l’autonomisation des femmes, en leur confiant la confection des sacoches qui contiennent les kits. En plus de leur assurer une indépendance financière, cela permet de soutenir l’économie locale. Situé dans la banlieue de Beyrouth, leur atelier leur permet de se reconstruire grâce à des activités génératrices de revenus et ainsi gagner dignement leurs vies. En offrant un kit, vous participez au développement social de ces déplacés, victimes des conflits. En savoir plus …

NOS ENGAGEMENTS

  • ÉDUCATION : Les kits sont attribués à des enfants réfugiés dans les camps libanais
  • ÉCONOMIE LOCALE : Le matériel est fabriqué et acheté sur place à des veuves syriennes
  • TRANSPARENCE : Les kits sont distribués avec le contrôle précis de la distribution individuelle
 No Pen No Gain, pas de kits, pas de réussite !

Apparue pour la première fois au XII siècle et rendue populaire par Benjamin Franklin au XVIIIe siècle, «no pain no gain»  est une expression qui nous vient de la langue anglaise et qui signifie « sans effort il n’y a pas de réussite ». C’est pourquoi, LIFE a choisi d’imager l’effort par le stylo « pen » contenu dans le kit qui mènera les enfants syriens sur la voie de la réussite scolaire« gain ».

En somme, « NO PEN NO GAIN » fait référence au manque de matériel scolaire « no pen » dont la conséquence est l’absence de réussite sans éducation « no gain ».

9

► J’OFFRE DES KITS SCOLAIRES : 9,50€ / 28,50€ / 95€ 👉 https://life-ong.org/no-pen-no-gain/

 

 

 

 

OPÉRATION « URGENCE HAITI »

By | C'est tout nouveau | 2 Comments

Un constat terrible !

Le 3 octobre 2016 au soir, la pointe sud d’Haïti a été frappée par l’œil de l’ouragan Matthew, l’ouragan le plus violent ayant frappé Haïti ces dix dernières années, avec des vents de 230 km/h en moyenne, et une montée des eaux jusqu’à 3 mètres à certains endroits. L’ouragan Matthew a affecté plus d’un million d’Haïtiens et entraîné l’évacuation de plus de 15 000 personnes

Une large partie de la zone touchée dans le sud du pays reste encore difficilement accessible, et l’ampleur des dégâts laisse présager de besoin humanitaires importants. Paysage de désolation, maisons éventrées, abris les plus précaires envolés, arbres arrachés, villes quasi rayées de la carte et plus de 1000 morts. Malheureusement, ce n’est qu’un bilan provisoire. Les populations sont traumatisées par le passage de l’ouragan Matthew dont le bilan ne fait que s’aggraver de jour en jour. Il ont besoin de votre aide : https://life-ong.org/faire-un-don/haiti/

ouragan-matthew-pres-de-900-morts-en-haiti-la-floride-balayee_6La zone la plus touchée …

Le littoral des départements du Sud et de la Grand’Anse ont été le plus touchés. Les dégâts matériels, causés majoritairement par la puissance des vents: maisons envolées ou détruites, plantation arrachés, champs inondés, villes (telle que la ville de Jérémie) détruite à 80% et gravement sinistrées. À cela s’ajoute les rivières en crue, des dégâts très lourds pour l’agriculture et les infrastructures, accès routiers bloqués, réseaux de télécommunication détruits dans tout le département de la Grand’Anse, dans l’ouest du département du Sud et la péninsule sud est dévastée. Aidez-les : https://life-ong.org/faire-un-don/haiti/

Les besoins les plus urgents ?image-nl

1. L’eau potable et l’assainissement
2. La nourriture pour les populations réfugiées en masse dans des abris provisoires
3. Kits de soin et hygiene individuelle

Faites un don : https://life-ong.org/faire-un-don/haiti/

L’action de LIFE:

LIFE est présent en Haïti depuis 2 ans. Nous réalisons des projets d’accès à l’eau potable notamment la construction de puits en faveur de la communauté musulmane d’Haïti. Avec ses équipes locales pré-positionnées, notre ONG apporte une aide matérielle de première nécessité en eau potable, aide alimentaire et kit hygiène. La priorité pour LIFE est de toucher les populations les plus isolées. Durant les quatre premières semaines, il convient de fournir aux populations les plus touchées, 1000 familles environ dans un premier temps, pour un mois, 3 produits de première nécessité :

EAU POTABLE : 40 litres/ famille/jour soit pour un mois et 1000 familles environ 50 000 €
AIDE ALIMENTAIRE : Kit alimentaire hebdomadaire : 60 € / famille les kits alimentaires contiennent du riz, haricot, sucre, harengs, huile, sel et lait
SOIN ET HYGIÈNE : Kit hygiène familiale : 15 € / famille
Les kits hygiéniques comprennent du dentifrice, du savon à lessive, du savon de toilette, une brosse à dent, du papier hygiénique etc. Soit une aide d’urgence de 150 euros pour un mois et par famille. Pour faire un don : https://life-ong.org/faire-un-don/haiti/ 

ouragan-matthew-en-haiti-une-catastrophe-de-grande-ampleurD’autre part, une mission d’évaluation plus poussée dans la zone touchée sera opérationnelle dès vendredi et LIFE ajustera son aide en collaboration avec les autres ONG présentes sur le terrain. Cependant, vu l’ampleur des dégâts sur les maisons dans une des zones les plus pauvres du monde, un programme d’aide à l’habitat sera très vite nécessaire.

Vous pouvez les aider en faisant une don : https://life-ong.org/faire-un-don/haiti/

LIFE envoie pour la première fois une femme sur le Terrain !

By | C'est tout nouveau | 12 Comments

Le ramadan réserve toujours de nouvelles découvertes. Cette année, une femme a été envoyée pour la première fois sur le terrain par une ONG musulmane.

 

IMG_0751Un rêve avant tout

Elle en rêvait, et son rêve est devenu réalité. Fayrouz, responsable relation donateur chez Life, avait toujours voulu aller sur le terrain, elle aussi. Mais pour des raisons de sécurité, ça n’a jamais été possible. Et puis un beau jour, l’inattendu s’offre à elle : Life l’envoie sur le terrain. Remplissant les conditions demandées, à savoir la sécurité et l’accompagnement par un mahram, Fayrouz se trouve aujourd’hui au Cameroun, accompagnée de son frère, devenu caméraman pour l’occasion.

Une mission à accomplirIMG_0755

Comme elle l’annonce dans sa vidéo au départ de la France, sa mission est de participer à la campagne du ramadan 1€/1Ftor pour distribuer des colis alimentaires. À cette occasion, elle informe qu’elle montrera comment vivent les sœurs au Cameroun. Alors avec son sac à dos pour le côté aventurière, on découvre une Fayrouz concernée par sa mission, et qui prend les choses en main quand il s’agit de montrer ce qu’il se passe, ou d’expliquer la situation. N’hésitant pas à demander à son frère de remplir pleinement sa fonction de cameraman, lorsqu’elle lui demande de se rapprocher pour filmer le contenu des colis alimentaires, par exemple.

Une émotion contagieuse

 

Malgré son côté aventurière concernée par la cause qui l’amène au Cameroun, on découvre une femme sensible qui partage ses émotions avec sincérité. C’est ainsi que dès son départ, on découvre une Fayrouz au sourire contagieux lorsqu’elle évoque le terrain. Puis, bien que fatiguée, c’est tout sourire qu’elle informe les donateurs qu’elle est arrivée et qu’elle se fera une joie de partager son expérience terrain. Puis finalement, c’est émue aux larmes qu’on la découvre lorsqu’elle arrive au village, lieux de distribution des 150 colis alimentaires. Entre l’accueil qu’elle a reçu, et la situation des bénéficiaires, c’est un mélange d’émotions qu’elle a partagé avec les donateurs.

Une initiative qui en engendra certainement d’autres. En attendant, ce sont les femmes donatrices chez Life qui vont être contentes d’enfin avoir une femme pour les représenter sur le Terrain.

IMG_0750                  IMG_0701
► J’OFFRE DES REPAS : MONTANT LIBRE OU PACK 1€, 30€, 99€ 👉 https://life-ong.org/ramadan/

 

 

La semaine de l'Eau

L’eau tue plus que la guerre !

By | C'est tout nouveau | No Comments

L’ eau c’est la vie, mais…

L’eau c’est la vie, mais… elle peut également donner la mort ! L’eau insalubre est plus meurtrière et fait d’avantage de victimes que toutes les formes de violence, y compris la guerre. Dans le monde, 2,6 millions de personnes meurent chaque année des suites de maladies hydriques et liées à un environnement malsain. Plus grave encore, 600 000 d’entre elles ont moins de 5 ans ! La qualité des liquides ingérés a une incidence néfaste sur la santé des populations concernées. En effet, l’accès aux fluides contaminés favorise la prolifération demaladies infectieuses dues aux bactéries présentent dans ces sources souillées. Il s’avère que 60 % des décèsayant pour origine des maladies diarrhéiques ont pour cause une eau ou des aliments infectés par des pathogènes résultants d’un mauvais environnement sanitaire et de pratiques d’hygiène inadéquates. À ceci s’ajoute, la malnutrition et les pathologies telles que la dysenterie, la typhoïde, le choléra, pouvant également entraîner des maladies de peau comme la gale.

Contrairement aux idées reçues

Le continent Africain ne manque pas d’eau, mais c’est en réalité sa population qui souffre du manque de sources potables. La nappe phréatique de l’Afrique contient à elle seule 660 000 kilomètres cubes de réserves d’eau. Cette ressource est cent fois supérieure à la quantité d’eau en surface. Et pourtant, selon un rapport publié par l’Association Africaine de l’Eau (AAE), un tiers de la population africaine, soit 330 millions, n’a pas accès à l’eau potable et presque la moitié des Africains souffre de problèmes de santé dû à cette carence.

Un petit garçon d'Afrique Subsaharien tient un verre d'eau contminé

7 000 personnes, dont 5 000 enfants de moins de 15 ans, meurent chaque jour de maladies hydriques

Et si c’était du pétrole ?

Il en va de soi que le forage de l’or bleu est bien trop délicat et coûteux, compte tenu de la profondeur des sols :l’extraction du pétrole et certes plus lucratif pour les multinationales… Il semble que les grands groupes pétroliers ne parviennent pas à étancher leurs soifs de richesses pendant que la source de Mama Africa tarit, tel un puits asséché. Le continent demeure celui où l’accès à une eau décente reste le plus limité, selon le 4ème rapport ONU-Unesco sur le sujet, «À peine 60% de l’Afrique sub-saharienne est alimentée en eau potable».

 

 

Deux jeunes enfants africains devant une maison en pierre.

Mardi 22 Mars c’est La Journée Mondiale De l’Eau!

L’importance des ablutions…

FAITES VITE! N’attendez pas: seulement 33 PUITS DISPONIBLES!En tant que musulmans nous connaissons l’importance des ablutions quotidiennes. Bien plus qu’un simple lavage, cet acte d’adoration est directement lié à la validité des prières canoniques. La preuve est le hadith du Prophète que La Paix et Le Salut d’Allah soit sur lui, qui dit : “Il n’y a pas de prière pour celui qui n’a pas ses ablutions, et pas d’ablutions pour celui qui n’a pas prononcé le nom d’Allah avant.”Hadith sahih rapporté par Abou Daoud et Ibn Maja. Il est donc primordial de fournir à nos frères et sœurs un accès décent à l’eau potable au sein de leurs villages. Au-delà de la question du développement humain, il est de notre responsabilité spirituelle d’agirSoutenez LIFE et La Semaine de l’Eau !

Bouton cliquable pour faire un don

Sources : OMS, ONU, UNICEF, l’Association Africaine de l’eau (AAE), Baromètre 2015 de l’eau de l’hygiène & de l’assainissement par SOLIDARITÉ INTERNATIONAL.

L’eau tue plus que la guerre!

By | C'est tout nouveau | No Comments

L’eau c’est la vie, mais…

L’eau c’est la vie, mais… elle peut également donner la mort ! L’eau insalubre est plus meurtrière et fait d’avantage de victimes que toutes les formes de violence, y compris la guerre. Dans le monde, 2,6 millions de personnes meurent chaque année des suites de maladies hydriques et liées à un environnement malsain. Plus grave encore, 600 000 d’entre elles ont moins de 5 ans ! La qualité des liquides ingérés a une incidence néfaste sur la santé des populations concernées. En effet, l’accès aux fluides contaminés favorise la prolifération de maladies infectieuses dues aux bactéries présentent dans ces sources souillées. Il s’avère que 60 % des décès ayant pour origine des maladies diarrhéiques ont pour cause une eau ou des aliments infectés par des pathogènes résultants d’un mauvais environnement sanitaire et de pratiques d’hygiène inadéquates. À ceci s’ajoute, la malnutrition et les pathologies telles que la dysenterie, la typhoïde, le choléra, pouvant également entraîner des maladies de peau comme la gale.

Contrairement aux idées reçues:

Un petit garçon d'Afrique Subsaharien tient un verre d'eau contminé

7 000 personnes, dont 5 000 enfants de moins de 15 ans, meurent chaque jour de maladies hydriques

Le continent Africain ne manque pas d’eau, mais c’est en réalité sa population qui souffre du manque de sources potables. La nappe phréatique de l’Afrique contient à elle seule 660 000 kilomètres cubes de réserves d’eau. Cette ressource est cent fois supérieure à la quantité d’eau en surface. Et pourtant, selon un rapport publié par l’Association Africaine de l’Eau (AAE), un tiers de la population africaine, soit 330 millions, n’a pas accès à l’eau potable et presque la moitié des Africains souffre de problèmes de santé dû à cette carence.

Et si c’était du pétrole ?

Il en va de soi que le forage de l’or bleu est bien trop délicat et coûteux, compte tenu de la profondeur des sols : l’extraction du pétrole et certes plus lucratif pour les multinationales… Il semble que les grands groupes pétroliers ne parviennent pas à étancher leurs soifs de richesses pendant que la source de Mama Africa tarit, tel un puits asséché. Le continent demeure celui où l’accès à une eau décente reste le plus limité, selon le 4ème rapport ONU-Unesco sur le sujet, «À peine 60% de l’Afrique sub-saharienne est alimentée en eau potable».

L’importance des ablutions…

Deux jeunes enfants africains devant une maison en pierre.

Mardi 22 Mars c’est La Journée Mondiale De l’Eau!

En tant que musulmans nous connaissons l’importance des ablutions quotidiennes. Bien plus qu’un simple lavage, cet acte d’adoration est directement lié à la validité des prières canoniques. La preuve est le hadith du Prophète que La Paix et Le Salut d’Allah soit sur lui, qui dit : « Il n’y a pas de prière pour celui qui n’a pas ses ablutions, et pas d’ablutions pour celui qui n’a pas prononcé le nom d’Allah avant. » Hadith sahih rapporté par Abou Daoud et Ibn Maja. Il est donc primordial de fournir à nos frères et sœurs un accès décent à l’eau potable au sein de leurs villages. Au-delà de la question du développement humain, il est de notre responsabilité spirituelle d’agirSoutenez LIFE et La Semaine de l’Eau!

 FAITES VITE! N’attendez pas: seulement 33 PUITS DISPONIBLES!Bouton cliquable pour faire un don

Sources : OMS, ONU, UNICEF, l’Association Africaine de l’eau (AAE), Baromètre 2015 de l’eau de l’hygiène & de l’assainissement par SOLIDARITÉ INTERNATIONAL.