LA PREMIÈRE DAME DU MALI REÇOIT LIFE

Au Mali, l’équipe de LIFE a été reçue au Palais Présidentiel par la Première Dame.

En effet, les actions de LIFE depuis 4 ans au Mali sont reconnues et très appréciées tant sur la qualité que sur l’impact en faveur des populations les plus défavorisées.

LIFE, en partenariat avec le gouvernement Malien, contribue à l’effort de réconciliation et de lutte contre les dérives terroristes au Nord du pays par des projets d’accès à l’eau potable et à l’énergie solaire en zone rurale.

Château d’eau LIFE

De plus, en collaboration avec son partenaire l’Institut de Cooperation Internationale (ICI), LIFE forme des jeunes et crée de l’emploi dans le domaine de l’eau potable, de l’énergie renouvelable et du numérique grâce à son centre de ressource et de formation à Mopti, zone en tension actuellement.

La Première Dame du Mali, Madame Keïta Aminata Maïga, a reçu les équipes de LIFE pour envisager le développement de nos activités au Mali notamment durant la période du RAMADAN avec la fondation AGIR.

De gauche à droite : M. SISSOKO (Coordinateur ONG AGIR), M. Hervé DUBOIS (Directeur exécutif LIFE), la première Dame du Mali, Abdourahmane (Coordinateur qualité Afrique LIFE)

LIBAN : LA ZAKAT AU SERVICE DES RÉFUGIÉS SYRIENS ET PALESTINIENS

L’hiver s’est abattu sur les camps de réfugiés syriens et palestiniens au LIBAN. Depuis décembre, un froid glacial sévi.

Grâce à la zakat qui nous a été confiée, les équipes deLIFE ont pu distribuer des couvertures et des colis alimentaires à Beqaa et Arsal pour les régugiés syriens avec 1550 familles et à Saida en faveur des réfugiés palestiniens avec 450 familles..

Si vous aussi vous souhaitez participez à nos actions en nous confiant votre zakat suivez ce lien :
https://life-ong.org/zakat-al-maal/

LIFE au Mali : la main tendue ?

LIFE au Mali : la main tendue ?

Rappelez-vous : du 19 au 25 Septembre une partie de notre équipe s’est rendue au Mali et au Sénégal. Nous avions partagé des images en direct du terrain sur nos comptes Instagram et Facebook.

Pour celles et ceux qui ne seraient pas encore abonnés à nos comptes sur les réseaux sociaux voici une séance de rattrapage (mais pensez à cliquer sur les liens ci-dessus pour y remédier ^^) :

1/ Première étape : cap sur Bamako – Mali –

Depuis près d’un an, un projet pilote était à l’essaie avec pour objectif d’accompagner des touaregs(installés à Bamako, ou restés dans les régions du Nord Mali) dans la confection et surtout la revente de bijoux et de créations artisanales. Leur savoir ancestral ne leur permet malheureusement plus d’en vivre depuis que les touristes ont désertés le pays.

LIFE, en partenariat avec la chambre des métiers de Bamako a co-financé l’achat de matières premières, la location d’ateliers et la création d‘une boutique en ligne afin de permettre la vente des bijoux dans le monde entier. Un grand pas vers l’autonomie pour des centaines de familles !

Nous avons ensuite sillonné les provinces de Koulikoro et Sikasso au sud de Bamako afin d’auditer les derniers puits réalisés.

Car oui, ce sont plus de 50 villages qui ont été équipés d’un puits au Mali cette année grâce à vos généreux dons !

Village de Kabé – arrivée au village après avoir parcouru 8 km de piste


Village de Kabé – cette bénéficiaire devait faire plus de 2km, 2 fois par jour, pour aller chercher de l’eau avant l’arrivée du puits LIFE

Nous avons profité de notre venue pour remettre aux écoliers les kits scolaires que vous aviez financés pour l’Aid. Ils nous ont confié être impatients que la rentrée arrive pour utiliser leurs nouveaux cahiers !

Village d’Ouré – Remise des kits scolaires aux élèves les plus nécessiteux

Ce voyage a Bamako a également été l’occasion de consolider nos relations avec les ministères de l’artisanat et du tourisme, mais aussi de l’emploi et de la formation professionnelle pour un partenariatsolide et durable.

La délégation LIFE et le Ministre de l’Emploi

2/ Dakar : rencontre annuelle des chefs de projet de l’Afrique de l’Ouest – Sénégal –

La Direction de LIFE s’est réunit durant 4 jours avec les chefs de projets de 5 pays (Togo, Cameroun, Mali, Niger, Côte d’Ivoire) afin de faire un point sur la gestion des projets d’accès à l’eau potable dans leur pays respectif. Un moment de formation mais également d’échange nécessaire pour assurer une conception et un suivi de qualité des projets eau.

Dans un objectif d’autonomie des populationsformer les équipes locales à l’accompagnement des villageois est indispensable.

LIFE a la main tendue, oui mais pas au dessus de l’autre! Plutôt en signe de partenariat, d’échange et d’entraide avec les bénéficiaires et c’est cette vision que nous souhaitons communiquer à travers nos actions.

La main tendue LIFE

C’est grâce à votre soutien que nous pouvons mettre en place ces formations ou ces partenariats et donner à nos partenaires les clés de leur avenir.


Sofiane L

Donner mensuellement c’est nous aider à la recherche et au développement nécessaire à la pérennisationde nos actions!


👋

Tsunami en Indonésie : « La terre a aspiré les gens »

Tsunami en Indonésie : « La terre a aspiré les gens »

La situation est de plus en plus catastrophique pour des milliers de familles qui ont tout perdu dans le tremblement de terre. Leur maison, leur bien mais surtout des membres de leur famille. La plupart des familles du nord de cette 5e plus grande ile de l’Indonésie pleure un proche. Plus de 2000 personnes sont déclarées mortes car elles ont été retrouvées. Mais entre 5000 et 12000 autres ont carrément disparu.

Le sol s’est subitement liquéfié

Le tremblement de terre à détruit et écrasé de nombreux habitants , le Tsunami a ensuite tout emporté sur son passage. Mais ce qui a été encore plus destructeur, c’est la liquéfaction du sol. Il s’agit là d’un phénomène naturel qui fait qu’un sol à grains fins et saturé d’eau perd immédiatement sa dureté en raison de vibrations sismiques puissantes et devient liquide. La terre a aspiré les gens dans l’eau et la boue.

L’action de LIFE

Depuis 8 jours, nos équipes sont à pied d’œuvre sur le terrain. Nous travaillons dans la Ville de Sigi, et plus précisément dans le district de Kulawi / village Namo qui comprend plus de 501 familles sinistrées sur 4 hameaux :

  • Hameau 1 – 146 familles
  • Hameau 2 – 143 familles
  • Hameau 3 – 171 familles
  • Hameau 4 – 41 familles

Le village se trouve à environ 70 kms de Palu, dans une zone très isolée, en haute montage. Les routes d’accès, encore très endommagées au village, n’ont été ouvertes que depuis 3 jours. Les besoins sont très importants et divers :  soins médicaux, appui psycho-social, approvisionnement en eau potable et aide alimentaire, bâches

LIFE en collaboration avec un partenaire local

Comme d’habitude et ce dans le monde entier,  LIFE apporte une grande importance à la valorisation du travail des organisations nationales. Pour traiter cette catastrophe, LIFE a choisi de consolider l’action d’une ONG Indonésienne de grande qualité.

Ils sont spécialisés dans la réponse à l’urgence, préparation aux catastrophes naturelles des populations dans les montagnes et les villages, préparation aux soins de première urgence sur l’ensemble du territoire, aide à la prise en charge psycho-social.

Notre intervention

Nous couvrons une grande partie des besoins des populations en produits alimentaires,  en eau potable, produits non alimentaires et kits d’hygiène. La première action se concentre sur le Hameau 4, le plus sinistré : une action en urgence et rapide car les achats sont effectués avec les stocks restants de la ville de Palu.

La deuxième action sera consacrée aux hameaux 1, 2 et 3. Compte tenu des volumes très importants, les commandes et achats sont effectués dans 2 grandes agglomérations de l’île : Mamuju et Makassar (20h de voiture). Les délais de livraison sont plus importants, il faut donc prévoir entre 7 et 9 jours.

La zone ciblée est très en demande, nous sommes la première organisation à intervenir sur place. Compte tenu de la situation désastreuse, nous choisissons de venir en aide à toutes les familles du village, considérant qu’elles sont toutes très vulnérables.

Les  distributions

LIFE a constitué des kits familiaux qui contiennent :

Cela montre bien que la mangrove joue un rôle efficace contre la propagation des tsunamis. Les conclusions du coordinateur de l’IUCN sont claires : « Nous avons étudié les dommages causés par le tsunami. Dans certaines zones, les dommages étaient minimes et la mangrove a joué un rôle. La recherche a montré que les mangroves étaient capables d’absorber entre 70 et 90% de l’énergie d’une vague normale ».

  • Kits alimentaires : 10kgs Riz4 boites de conserve de viandes de bœuf5 boites de conserve de sardines1 paquet de saucisses de poulet1 litre d’huile de cuisine40 portions de nouilles instantanées1 pack d’eau de 12 bouteilles
  • Kits non alimentaires : 3 couvertures2 nattes1 tente
  • Kits d’hygiène : 5 savons 5 brosses à dent2 dentifrices1 shampoing1 paquet de lessive3 sous-vêtements pour femmes3 sous-vêtements pour hommes1 seau pour douche et lessive

LIFE aimerait faire plus, notamment pour certains villages qui n’ont rien reçu encore.
Peu d’ONG sont vraiment opérationnelles.
On a besoin de vous.


👋

LIFE AU COEUR DE LA CATASTROPHE

Notre coordinateur « urgence » en Indonésie nous fait un premier point de la situation après le tremblement de terre et le Tsunami :

LIFE AU COEUR DE LA CATASTROPHE

« L’équipe LIFE est arrivée à Palu en début de semaine. La situation est catastrophique. Toute la région a été dévastée par le tremblement de terre.

L’équipe de LIFE est arrivée une des premières sur place.

Nous avons été rejoints par une équipe de pompiers urgentistes Français et des journalistes de France 24. A l’aéroport, des blessés s’entassent en attendant un vol militaire pour l’évacuation. Après une première réunion avec la coordination des secours mise en place par le gouvernement indonésien, LIFE a lancé une « exploration » sur le terrain.

D’abord à la capitale, Palu. La ville est en grande partie dévastée et ensevelie par la boue et des déchets apportés par la vague meurtrière. C’est le chaos total dans les villages environnant. Avec une équipe locale de 13 volontaires, les villages de Petobo et Sigi ont été évalués. De nouveau, 5 corps ont été sortis des décombres et de la boue. Enfin, LIFE a visité un camp improvisé par les sinistrés près de l’aéroport.

Ils manquent cruellement d’eau potable, de nourriture et d’abris pour se protéger du soleil de plomb la journée et de la pluie la nuit.

D’un point de vue logistique, c’est compliqué. On est contraint de s’approvisionner par des avions alors que l’aéroport a été partiellement endommagé. L’aide a beaucoup de mal à arriver. Par la route, on pourrait s’approvisionner depuis la ville côtière de Mamuju pour les denrées essentielles, y compris la nourriture et l’eau.

Les conditions routières sont mauvaises, en particulier sur trois kilomètres au Km 240 avant Palu. La durée du trajet est d’environ 15 heures. Aucun hébergement ou nourriture n’est disponible entre Donggala (la ville la plus touchée) et Palu.

Les télécommunications en cours de route ne sont pas fiables, parfois il n’y a pas de signal du tout. A Palu, bien que certains emplacements disposent d’un accès 3G, l’accès aux communications reste très difficile.

Près de 80% des routes côtières ont été endommagées par le séisme ou enfouies dans par le tsunami, du matériel jonchant bloque l’accès. Sur les routes, Il y avait plusieurs endroits où les gens demandaient de l’eau potable et de l’assistance. La ville de Palu n’a toujours pas d’électricité et est complètement dans le noir… ».

Les équipes de LIFE sur place insistent sur le fait que les habitants ont besoin en urgence d’eau potable et de nourriture.

Le kit familial d’urgence est essentiel actuellement.

Il y a aussi besoin d’abris et de carburant pour les groupes électrogènes.

Nous comptons sur nos donateurs pour appuyer nos équipes sur place. Un grand merci d’avance



<img role=” src=”https://s.w.org/images/core/emoji/12.0.0-1/svg/1f44b.svg”>

UN PROJET D’EXCEPTION !

LE DRAME DU MALI

Le Mali est un des pays les plus pauvres du monde. Depuis quelques années, ce pays ne peut plus bénéficier de l’économie touristique d’autrefois. 
L’instabilité du contexte force les populations du nord à abandonner leurs activités et se déplacer vers le sud, principalement à Bamako, où ils doivent se reconstruire

UN PROJET D’AVENIR !

LIFE se mobilise aujourd’hui pour appuyer les populations et les aider à se relever. En partenariat avec l’ICI et le gouvernement malien, elle soutient le projet « Bijoux nomades »
Ce dernier vise à mettre en relation des artisans touaregs, avec des nouveaux clients. Pour ce faire, une plateforme de vente en ligne a été mise en place afin de permettre à ces artisans de vivre de leur art.

UN SAVOIR FAIRE UNIQUE !

Tous les créations de ces artisans sont réalisés avec des matières de grande qualité : argent, ébène, pierre semi précieuse ou cuir. 
Ces pièces uniques sont travaillées avec soin et demandent plusieurs jours d’efforts car elles sont poinçonnées, taillées, sculptées à la main avec des petits outils dont chaque artisan a le secret.

VOTRE SOUTIEN EST IMPORTANT !

Ce projet est dans sa phase test. Nous souhaitons évaluer le potentiel commercial de ces objets et aider ces artisans afin qu’ils puissent augmenter leurs ventes.
Offrir ou s’offrir un bijou est donc un geste solidaire qui participe à l’amélioration des conditions de vie de ces artisans.

Les acheteurs seront ensuite recontactés par téléphone pour participer à un questionnaire de satisfaction qui permettra d’améliorer la qualité des collections suivantes.

Pour visiter la boutique « Bijoux Nomades Mali » et découvrir les créations cliquez sur le bouton ci-dessous :


👋

UNE BONNE ACTION POUR NOUS, UNE CHANCE POUR EUX.

UN PROJET INNOVANT POUR LES JEUNES

De nombreux jeunes dans les banlieues parisiennes sont en situation difficile face à l’emploi. Certains ont une mauvaise image ou sont stigmatisés à cause de leur posture, leur origine ou encore leur tenue vestimentaire. Ce n’est pas un scandale de dire que bon nombre de ces jeunes sont issue de l’immigration et n’ont pu bénéficier d’un environnement social favorable pour réussir professionnellement. LIFE a mis en place, en s’appuyant sur l’institut de coopération internationale, un programme spécial pour ces jeunes de 16 à 25 ans en situation d’échec scolaire ou d’intégration professionnelle.

AVOIR UNE EXPERIENCE DANS L’ACTION HUMANITAIRE

L’originalité de ce programme tient du fait qu’il utilise l’Action Humanitaire comme expérience professionnelle «re»structurante pour des jeunes « décrocheurs ». Leur faire découvrir un métier (logistique, gestion de l’eau, accès à l’énergie, BTP, social) au travers d’une action porteuse de sens puis orienter ces jeunes vers ces filières à leur retour en France.  


POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS PROJETS : CLIQUEZ-ICI !


OBJECTIFS DE L’ACTION 

Le but premier de l’action est le suivant : Accompagner des jeunes vers l’emploi en France ou à l’International. Le programme comprend 4 étapes réparties sur les 5 mois du programme :

PHASE 1 : Recrutement : 1 mois

Filles ou garçons de 18 à 26 ans Le niveau minimum exigé (maîtrise correcte du français lu/parlé/écrit) La motivation pour les métiers de la Solidarité et de la Coopération Internationale

PHASE 2 : Formation: 2 mois

 La formation théorique a lieu à Moissy (Sénart) et se déroule sur 2 mois : 35h/semaine. Trois volets seront dispensés : 

1 – Se préparer au monde du travail

2 – Découvrir 4 filières métiers (Eau, Energie, social/santé, transport/logistique)

3 – Se préparer à voyager


POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS PROJETS : CLIQUEZ-ICI !


PHASE 3 : Stage International : 2 mois

Les stages à l’étranger, Madagascar, Sénégal, Bénin, Cambodge d’une durée de 2 mois (soit 280h) s’effectuent au sein de structures nationales ou internationales en charge de projets de coopération. 

PHASE 4 : Accompagnement au retour en France : 1 mois

L’accompagnement des jeunes vers l’emploi ou la formation est véritablement la finalité de ce projet.

Durant les 5 mois, les candidats sont rémunérés au titre de stagiaire de la formation professionnelle 

LES RÉSULTATS

L’efficacité de ce projet n’est plus a démontrer. Depuis 5 ans, ce programme à formé plus de 100 jeunes de l’Ile de France. 85% d’entre eux sont d’origine étrangère principalement du Magreb ou de l’Afrique. La moyenne d’âge est de 21 ans. 60% sont des filles. 95% sont partis à l’étranger. Après le programme Bancoo, 70% ont trouvé un travail ou repris des études.

TÉMOIGNAGE

Ainsi, si vous avez autour de vous des jeunes entre 18 et 25 ans, qui ont des difficultés dans leur orientation professionnelle, et qu’ils veulent aider les plus démunis et ils aiment voyager, sachez que vous pouvez les aidez ! Pour en savoir davantage sur le projet, veuillez contacter l’Institut de Coopération Internationale au  01 84 23 00 40 ou envoyer un mail à l’adresse suivante : contact@institut-cooperation.org


POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS PROJETS : CLIQUEZ-ICI !


DÉCOUVREZ LE PROGRAMME BANCOO !

LIFE S’ENGAGE POUR LA REINSERTION PROFESSIONNELLE DES JEUNES

LIFE, partenaire de l’Institut de Coopération Internationale a tenu à vous partager le projet Banco, programme d’insertion professionnelle des jeunes. La finalité du projet est d’accompagner l’insertion professionnelle de jeunes issus des missions locales, par une expérience dans les métiers de l’action humanitaire internationale.

Il s’agit d’un programme de formation pré-qualifiante qui s’adresse à un public jeune (18 à 26 ans) pas ou peu diplômé ou qualifié.

OBJECTIFS DE L’ACTION

Global : Accompagner des jeunes en difficulté d’insertion professionnelle vers une formation qualifiante dans un des métiers identifié, en France ou à l’International.

Spécifique : Utiliser l’Action Humanitaire comme expérience professionnelle «re»structurante pour l’insertion professionnelle des jeunes « décrocheurs ». Leur faire découvrir un métier (logistique, gestion de l’eau, accès à l’énergie, social) au travers d’une action porteuse de sens puis orienter ces jeunes vers des formations dans ces filières à leur retour en France.


POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS PROJETS : CLIQUEZ-ICI !


4 TEMPS FORTS 

Le programme, devenu BanCoo (précédemment OTELCO) vise à former et à orienter ces jeunes sur la découverte des métiers existants au sein de la Solidarité et de la Coopération Internationale et leur permettre ensuite d’intégrer des formations vers ces métiers dans le secteur marchand en France.
Le programme comprend 4 temps forts :

1 – Recrutement sur 1 mois pour la sélection de l’ensemble des candidats

2 – Formation théorique en France sur 9 semaines, soit 315h

3 – Stage à l’international sur 2 mois, soit 280h

4 – Orientation vers une formation qualifiante sur 3 semaines, soit 105h

ILS TÉMOIGNENT POUR VOUS !

PROGRAMME ” JEUNESSE SOLIDAIRE “

Ce programme propose aux municipalités (ou intercommunalités) de France d’organiser une mission de Solidarité Internationale dans un pays en développement pour des jeunes de 16 à 25 ans de leurs communes.

Ces missions ont pour but d’aider des projets de développement local dans le domaine de l’éducation et de l’action sociale.


POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS PROJETS : CLIQUEZ-ICI !


UN VOYAGE ENRICHISSANT

Ce « voyage utile » permet à chaque participant de mieux comprendre les enjeux de la mondialisation et l’intérêt de la Coopération Internationale, de vivre une rencontre culturelle riche ‘in situ’ et dans certains cas de pratiquer les langues étrangères.
Ces missions, d’une durée de 2 à 4 semaines, s’effectuent dans des pays sécurisés où l’I.C.I met à disposition la logistique et l’encadrement.

Le financement du programme peut être assuré en grande partie par les collectivités. Une participation est demandée aux jeunes.

LE MOT DE LA FIN

Pour en savoir davantage sur le projet, veuillez contacter l’Institut de Coopération Internationale au  01 84 23 00 40 ou envoyer un mail à l’adresse suivante : contact@institut-cooperation.org


POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOS PROJETS : CLIQUEZ-ICI !


STOP AU BLAH BLAH, PLACE À L’ACTION !!! Épisode 1

UN NETTOYAGE ETHNIQUE !

Effrayés et désespérés, 300 000 hommes, femmes et enfants ont fuient les massacres… Réfugiés au Bangladesh ils manquent de tout ! Ce véritable nettoyage ethnique nous a poussé à agir, et vite !

LIFE PART EN MISSION !

Hervé Dubois, directeur exécutif de LIFE (également fondateur de l’Institut de Coopération Internationale, et ancien responsable logistique de Médecins du Monde) part sur le terrain au Bangladesh pour aider les camps de réfugiés des Rohingyas ! Bâches, colis alimentaires et eau potable leur sera distribués !


TRISTE CONSTAT À COX BAZAR…

La situation au Bangladesh est préoccupante. La situation de la minorité Rohingyas, pourchassée par la junte militaire est grave. Les deux camps officiels de la zone frontalière avec le Myanmar (ex Birmanie) sont débordés. Tous les jours ce sont des milliers de personnes qui fuit le harcèlement meurtrier des militaires et
dans certains cas de la population Birmane qui est influencée par le gouvernement.

ÉMEUTE DE LA FAIM AU BANGLADESH !

Une fois arrivé sur le terrain, Hervé a assisté à une distribution d’un camp de réfugiés… En voici le constat…

ANALYSE DES DIFFÉRENTS CAMPS DE RÉFUGIÉS !

Notre devoir est de communiquer et de témoigner pour que nos donateurs soient informés directement sans le filtre des médias. Notre engagement est d’aider ces populations. Life effectue actuellement dans les camps informels un état de lieu pour analyser les besoins précis et identifier les personnes les plus vulnérables.

UN DERNIER MOT POUR LA FIN…

Notre présence sera durable car les Rohingyas ont avant tout besoin d’une solution politique pour pouvoir retourner dans leur pays, et cela risque de prendre du temps. Ici, à Cox Bazar, la population locale est plutôt accueillante et solidaire. Une forme de compassion s’exprime spontanément. Mais accueillir en quelques jours des centaines de milliers de Rohingyas dans le total dénuement matériel sera une dure épreuve pour le peuple Bengladeshi…jusqu’à quand tolérée ?

IMPORTANT : Restez connectés pour la suite de nos interventions sur le terrain… Nous enverrons d’autres bénévoles très prochainement sur le terrain !