Stop Covid-19 au Burkina Faso

En parallèle de notre grosse opération Ramadan “1euro=1Repas” à travers 11 pays du monde, nous avons également été présents du 9 au 16 mai au Burkina Faso afin d’y mener une action d’urgence “Stop Covid 19” contre les risques de propagation de la maladie.

En effet, le Burkina Faso a été l’un des pays d’Afrique les plus touchés par le virus au début du mois de mars. D’où l’urgence de mener une action de sensibilisation et de distribution de vivres ainsi que de kits d’hygiène.

Après une première action de remise de dons à Ziniarié dans la région du Plateau central le 9 mai, une deuxième action a été mise en place dans les communes de Ouagadougou et de Saaba.

L’identification des bénéficiaires s’est faite main dans la main avec les autorités administratives, religieuses et coutumières. Au total, 200 personnes vulnérables du troisième âge, notamment des femmes, ont pu être identifiées.

Lors de la distribution, le 16 mai, les bénéficiaires ont tout d’abord reçu de quoi renforcer leur système immunitaire au travers d’un colis de vivres comprenant 10kg de riz, 5kg de maïs, 5kg d’haricot, 5kg de pâtes alimentaires, 1L d’huile ainsi qu’un paquet de sucre.

Un kit d’hygiène leur a ensuite également été remis, comprenant deux savons, un masque et du gel hydro-alcoolique. Par ailleurs, une fontaine à eau a été offerte à l’école Sud de Kamsonghin, où se tenait la cérémonie.

"Je suis content de ce que j'ai reçu. Je dis merci à ceux qui sont venus nous soutenir dans cette situation difficile et honteuse. Nous avons fui nos maisons et nos villages du fait de l'insécurité. Mais aujourd'hui nous avec reçu une aide qui va beaucoup nous aider. Encore merci à ceux qui ont pensé à nous. Que Dieu leur rende au centuple", affirmait l'un des bénéficiaires, Oumarou Dicko.

Par la même occasion, l’équipe de LIFE a tenu à sensibiliser l’ensemble des personnes présentes aux gestes barrières à adopter et à la bonne pratique du lavage des mains. S’en est suivie une activité au cours de laquelle les bénéficiaires ont pu mettre en pratique les conseils reçus.

Enfin, une dernière distribution a pu être réalisée au sein de trois marchés situés dans la commune de Saaba. Cette dernière action a permis d’installer 5 fontaines à eau et de distribuer 300 kits d’hygiène.

A ce jour, le pays compte 53 décès, sur un total de 847 cas confirmés. Il figure parmi les pays d’Afrique ayant l’un des taux de létalité les plus élevés (7%), même si la situation semble désormais se stabiliser depuis quelques jours. 

Rappelons que ce pays, frontalier avec le Mali et le Niger, est par ailleurs fragilisé depuis que les premières attaques terroristes ont frappé le pays, en 2015.