Le mois dernier :
+2 350 000 Repas offerts
+152 Puits offerts
+16 288 Arbres offerts

SÉCHERESSE À MADAGASCAR

Le mois dernier, notre équipe s’est rendue dans le sud de Madagascar, dans la zone du pays la plus touchée par la sécheresse. L’île connait la pire sécheresse depuis 40 ans, et le réchauffement climatique ne fait qu’aggraver la situation. La population se retrouve en grande insécurité alimentaire, et il se pourrait bien que Madagascar soit le premier pays à subir une famine à cause du réchauffement climatique ! 

1€ = 1REPAS : 665 COLIS ALIMENTAIRES DISTRIBUÉS

Cette sécheresse dévastatrice assoiffe les champs et brûle les cultures, laissant les Malgaches sans ressource. Nous nous sommes rendus dans les villages les plus reculées du sud de Madagascar, dans des endroits tellement difficiles d’accès que les habitants n’avaient encore jamais reçus l’aide des autres associations humanitaires. Les populations de ces villages subissent cette crise alimentaire de plein fouet, puisque les habitants vivent de leurs cultures, de leurs champs et se nourrissent de leurs récoltes. Mais tout s’est asséché, plus rien ne pousse, et les familles sombrent peu à peu dans une extrême pauvreté. 

Les colis alimentaires que nous sommes venus leur distribuer leur sont d’une immense aide ! Chaque famille va pouvoir se nourrir pendant un mois entier matin, midi et soir ! Au total, 665 colis alimentaires ont été distribués aux familles dont les membres sont atteints de malnutrition aiguë (sévère et modérée). Chacun des colis alimentaire est composé de 50kg de riz, 3L d’huile, 3kg de sucre, 4 sachets de sel, 4kg d’oignons, 2 boîtes de sardines, 2 sachets de pâtes, 1 boîte de tomates, 1kg de soja, et 2kg de légumes secs

SAPOUSSE : PROJET DE REFORESTATION

L’un des moyens les plus efficaces pour lutter contre le réchauffement climatique est la plantation de nouveaux arbres ! Distribuer des colis alimentaires est une solution à court terme, mais la reforestation des parcelles et des champs est une solution à long terme

C’est pourquoi nous nous sommes également rendus dans la région d’Itasy, dans le village d’Isoanala. Des arbres fruitiers (orangers, litchis, etc.) et des arbres fertilitaires (arbres qui compensent la baisse de fertilité des sols) ont été plantés dans 2 parcelles du village, et les habitants ont été formés sur la gestion de l’eau pour une meilleure agriculture tout en ayant très peu de pluie. 

Nous envisageons de réaliser le même projet cette année dans un deuxième village au sein de la même région. Nous y sommes donc allés pour rencontrer les futurs bénéficiaires. Une magnifique réception a été organisée par les habitants : toute l’équipe LIFE a été accueillie par des chants et des danses, et un dindon nous a été offert !

Le lendemain, nous sommes remontés dans la région ouest de Madagascar, dans la commune de Miarinarivo au village de Bongolava. Des arbres ont été plantés et des poules offertes, permettant ainsi aux familles d’avoir leurs propre revenus grâce à la vente de fruits et d’oeufs de poule.  Cette région ouest est touchée par les « lakavas » qui signifie en malgache « grand trou » et qui est devenu le terme pour décrire les énormes érosions à Madagascar. Et la plantation d’arbres répond à cette problématique ! 

Enfin, le dernier jour de cette mission humanitaire à Madagascar était consacré à la visite du centre de formation mis en place pour les réfugiés climatiques malgaches. Grâce aux généreux dons de nos donatrices et donateurs dans le cadre de notre campagne SAPOUSSE, 2 vaches laitières ont été offertes, permettant ainsi la vente de lait, ce qui constitue désormais des revenus pour les réfugiés. 

BILAN RAMADAN 2022

Cette année encore, votre générosité a fait le tour du monde !

Vous avez répondu présent à notre nouvelle opération « 1€=1REPAS : 30 JOURS POUR S’UNIR CONTRE LA FAIM ! » pour que nous puissions à nouveau, durant ce mois de ramadan 2022, aider les populations les plus reculées et les plus touchées par la faim. 

Au nom de toute l'équipe LIFE, et au nom de toutes les familles bénéficiaires, mille mercis !

DES COLIS ALIMENTAIRES DANS LES QUATRE COINS DU MONDE

À l’aide de vos dons, nous avons pu aider et soulager des familles extrêmement pauvres. Durant le mois du ramadan, chaque jour, pendant 30 jours, l’ONG LIFE est intervenue en France et à l’étranger, partout où la faim se faisait ressentir. 

Nous sommes intervenus dans 20 pays : en Éthiopie, au Mali, au Sénégal, au Cambodge, au Kenya, en Inde, en Palestine, en Somalie, au Niger, au Togo, au Bénin, à Djibouti, à Madagascar, au Liban, en Indonésie, au Bangladesh, au Maroc, en Tunisie, au Cameroun, et en France

5 300 510 repas ont été distribués lors de ces 20 interventions ! 

450 COLIS ALIMENTAIRES EN INDE

900 COLIS ALIMENTAIRES À DJIBOUTI

800 COLIS ALIMENTAIRES EN PALESTINE

818 COLIS ALIMENTAIRES EN SOMALIE

790 COLIS ALIMENTAIRES AU CAMBODGE

606 COLIS ALIMENTAIRES AU MALI

1710 COLIS ALIMENTAIRES AU LIBAN

818 COLIS ALIMENTAIRES AU KENYA

527 COLIS ALIMENTAIRES EN ÉTHIOPIE

225 COLIS ALIMENTAIRES AU SÉNÉGAL

675 COLIS ALIMENTAIRES AU NIGER

…et encore bien d’autres colis alimentaires dans bien d’autres pays ! Pour en savoir plus, visionnez notre vidéo YouTube : 

LIFE AU MALI POUR 1€/1REPAS

Dans le cadre de notre programme 1€=1Repas, nous nous sommes rendus le 19 janvier 2022 au Mali, à Kanadjiguila et à Lafiabougou, afin de distribuer des colis alimentaires à 220 familles maliennes.

Ces bénéficiaires sont pour la plupart handicapé.e.s, veuf.ve.s ou tuteur.rice.s d’orphelins.

Si vous souhaitez en savoir plus à ce propos, n’hésitez pas à lire cet article du magazine MALI24 :

LIFE AGIT EN FRANCE CET HIVER

En France, la précarité s’est aggravée chez les plus démunis avec l’arrivée de la crise sanitaire. 

Entre la perte de revenus à cause du Covid-19 et la précarité alimentaire qui touche de plus en plus de personne, la crise sanitaire laisse peu à peu place à une crise économique alarmante ! S’ajoute à cela le froid de cet hiver qui, pour beaucoup d’entre nous, est synonyme de chocolat chaud, bonhomme de neige, et ski , mais pour d’autres cette saison est la plus redoutée de l’année, ce qui lui vaut le malheureux surnom de « saison meurtrière ». 

Grâce à vous, donatrices et donateurs, et grâce à nos équipes sur place en Île-de-France, nous nous sommes entraidés ! LIFE a décidé d’étendre sa campagne 1€ = 1 Repas en Île-de-France et de l’intégrer à un nouveau programme : la campagne GRAND FROID. Cette campagne a pour objectif de distribuer des repas chauds et des kits de survie à toutes les personnes dans le besoin, aux familles vivant dans les foyers, aux réfugiés, et aux sans-abris des rues de Paris. 

C’est ainsi que depuis le début du mois de décembre, nous nous sommes mobilisés pour distribuer des centaines de repas chauds et kits de survie dans plusieurs villes d’Île-de-France, en partenariat avec l’association HUMANNED. 

Chaque kit de survie contenait : un pantalon, un pull, une paire de gants, une paire de chaussettes, un bonnet, et une couverture. 

Le rappeur I.K TLF, de son vrai nom Ikbal M’koubol, ambassadeur de l’ONG LIFE , était présent et a effectué sa toute première maraude sur Paris. L’occasion pour nous de lui poser quelques questions sur sa conception de la solidarité, la façon dont il a connu LIFE, et de lui demander de nous en dire plus sur sa première expérience dans l’humanitaire. L’interview se trouve juste à droite. 

Et tout cela, tous les repas chauds et les kits de survie distribués, c’est grâce à vous. MERCI ! 

Un don, aussi petit soit-il, peut sauver des personnes se trouvant dans des situations d’extreme urgence, surtout en période hivernale. 

Pour soutenir les plus démunis durant cet hiver, faites un don sur notre site

CANTINE POUR TOUS AU MAROC

Quoi de mieux que de démarrer 2022 avec un nouveau projet bénéfique à la jeunesse ? Nous nous sommes penchés sur le problème de la sous-nutrition, affectant principalement les enfants. L’Unicef a déclaré qu’un enfant sur trois dans le monde ne reçoit pas l’alimentation dont il a besoin pour grandir.

Savez-vous que de nombreux enfants scolarisés ne prennent pas de repas le midi et étudient le ventre vide ? C’est ce constat alarmant qui nous a motivé à changer les choses : et si nous leur offrions une cantine gratuite ?

LIFE apporte désormais une aide financière aux écoles afin de garantir une cantine scolaire de qualité pour que tous les élèves puissent manger un bon plateau repas le midi et repartir en classe plein d’énergie !

 
 
 
 

C’est au Maroc que nous avons démarré ce projet, à Tanger. Dorénavant, durant toute cette année scolaire 2021-2022, les élèves de l’école de Tanger auront toutes et tous un repas équilibré par jour. Au menu : une salade composée en entrée, des spaghettis bolognaise ou tajines poulet/olives en plat, et du fromage et des fruits en dessert.

Cette école accueille 70 enfants en soutien scolaire, 20 adolescents exclus du système scolaire, et 20 jeunes femmes en formation.

L’association DARNA dirige cet établissement, et le directeur, Monsieur Abdelghani BOUZIAN, nous a fait part de la naissance de ce projet de cantine pour tous :

« Nous nous sommes rendu compte que tous ces enfants qui venaient en soutien scolaire ne mangeaient pas le midi. Ils manquaient de motivation, ce qui est normal puisqu’il est difficile de se concentrer et de travailler lorsque l’on a le ventre vide. C’est pourquoi j’ai contacté LIFE, qui nous a répondu de manière très positive en nous proposant ce projet d’offrir des repas à la cantine pour tous les élèves et tous les étudiants. »

Au nom de LIFE, et au nom de ces écoliers et étudiants qui peuvent désormais manger tous les jours, nous vous remercions pour votre générosité car sans vos dons, jamais nous n’aurions pu mettre en place ce projet de cantine pour tous.


Nous avons pour ambition d’aller dans d’autres écoles, au Maroc et à travers le monde ! Si vous aussi vous souhaitez nous aider à offrir des repas à la cantine, rdv sur notre site internet. 

LIFE DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS SOMALIENS

C’est en Somalie que nous nous sommes rendus pour notre dernière mission de l’année 2021. Faisant partie des dix pays les plus pauvres au monde, la Somalie est assujettie à de nombreuses tensions au sein même de sa communauté. Entre guerre civile, crise humanitaire, sécheresse et famine, le pays fait preuve d’une insécurité grandissante pour beaucoup de somaliennes et somaliens.

C’est pourquoi nous nous sommes rendus dans des camps de réfugiés somaliens à Mogadiscio, dans les villages de Hodan et Kahda, afin de distribuer plus de 894 colis alimentaires à des centaines de familles.

Grâce aux généreux dons de nos donatrices et donateurs, chaque famille somalienne a bénéficié d’un colis alimentaire contenant 25kg de riz, 25kg de farine, 3kg de sucre, 5L d’huile et 8kg de dattes.

Au total, 5 364 réfugiés de ces camps somaliens ont pu bénéficier de denrée alimentaire, leur permettant de se garantir une sécurité alimentaire durant un mois entier. Car malheureusement les chiffres sont alarmants : en Somalie la faim menace un habitant sur quatre en raison de la sécheresse. Et des gens meurent littéralement de faim, c’est ce que nous a raconté une jeune femme avec qui l’on a discuté durant cette distribution de colis alimentaires :

« J’ai fui la « terre maudite », le terre où il n’y a ni à manger ni à boire, où j’ai vu de mes propres yeux des gens mourir de faim. J’ai décidé de partir, j’ai marché pendant plus de trois jours, en étant enceinte, dans la brousse. Je suis ensuite montée dans un véhicule et nous avons roulé pendant plusieurs jours pour arriver ici, dans ce camps. J’ai accouché ici-même de mon bébé que vous voyez actuellement dans mes bras. Il a maintenant 1 mois. Je suis si heureuse et soulagée de pouvoir profiter de l’aide 1€=1REPAS aux côtés de LIFE, après tout ce que j’ai vécu. »

Aujourd’hui il est de notre devoir d’être aux côtés de ces gens là. Pour participer à la distribution de colis alimentaires, rdv sur notre site Internet

Pour en savoir plus sur la situation alarmante en Somalie, cliquez ici

𝗔𝗜𝗗𝗘 𝗔𝗟𝗜𝗠𝗘𝗡𝗧𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗔𝗨 𝗦𝗘𝗡𝗘𝗚𝗔𝗟 : 𝗢𝗣𝗘𝗥𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝟭 𝗘𝗨𝗥𝗢 = 𝟭 𝗥𝗘𝗣𝗔𝗦

Dans le cadre de notre campagne 1€ = 1 Repas, c’est au Sénégal que nous nous sommes rendus pour distribuer des colis alimentaires. Plus précisément dans la région de Tambacounda, grande ville de 783 777 habitants, capitale administrative du pays, située à 467 km de Dakar.

Au total, plus de 500 colis alimentaires ont été distribués !

Une première distribution s’est tenue dans une crèche située à Tambacounda, afin d’y assurer un service de cantine aux centaines d’enfants en bas âge.

80 colis ont été distribués, contenant chacun du riz, du maïs, de l’huile, du sucre, des oignons, du lait, etc.

La distribution de repas quotidiens en crèche incite les parents à inscrire leurs enfants et encourage ces derniers à apprendre les bases nécessaires au développement de l’enfant.

À long terme, la distribution de repas aux enfants à la cantine va permettre de combattre les retards de croissance en leur accordant au moins un repas complet par jour, et en leur empêchant ainsi de contracter certaines maladies liées à la malnutrition.

SEN21 Bénéficiaire 3

Une deuxième distribution a été ensuite réalisée dans le stade régional de Tambacounda, dans lequel 420 familles sénégalaises dans le besoin se sont rendues.

Le Sénégal a connu une mauvaise saison de pluie, ce qui a exposé la plupart des familles sénégalaises à d’importantes difficultés étant donné que beaucoup vivent d’agriculture, se nourrissant grâce aux récoltes.

Au total, 500 familles et une centaine d’enfants en crèches ont pu bénéficier de colis alimentaires leur permettant de se garantir une sécurité alimentaire durant un mois entier.

En bonus, le temps d’une journée, une maquilleuse professionnelle présente au sein de notre équipe sur le terrain à proposé aux femmes sénégalaises de se refaire une beauté. Plus de 200 femmes ont pu bénéficier d’une prestation make-up. Cela pourrait paraître futile, mais ce qui paraît sans importance est parfois plus essentiel que ce que l’on pourrait croire…

Merci à nos donatrices et donateurs, et merci à notre merveilleuse équipe sur le terrain !

Un don, aussi petit soit-il, de seulement 1€, peut sauver des personnes se trouvant dans des situations d’extrême urgence, surtout en période de sécheresse où l’agriculture est de plus en plus difficile au Sénégal.

Pour soutenir les plus démunis durant cette sécheresse, offrez leur un repas complet à 1€ en vous rendant sur notre site internet

𝗔𝗜𝗗𝗘 𝗔𝗟𝗜𝗠𝗘𝗡𝗧𝗔𝗜𝗥𝗘 𝗔𝗨 𝗟𝗜𝗕𝗔𝗡 : 𝗢𝗣𝗘𝗥𝗔𝗧𝗜𝗢𝗡 𝗚𝗥𝗔𝗡𝗗 𝗙𝗥𝗢𝗜𝗗

Nous venons tout juste d’entamer le mois de décembre, mois qui, pour certains, est le plus redouté de l’année, ce qui lui vaut le malheureux surnom de « mois meurtrier ».

Au Liban, le froid s’intensifie, les nuits deviennent glaciales, les prix augmentent et la nourriture se fait de plus en plus rare dans les foyers.

C’est pourquoi, dès le 30 Novembre 2021, LIFE s’est rendu au Liban.

Nous y avons découvert un pays dans un contexte de crise économique sans précédent, avec une flambée des prix alimentaires qui plonge des milliers de personnes dans la pauvreté. 

 

Parmi les plus grands oubliés de cette crise que traverse le pays, nous avons pu rencontrer des réfugiés palestiniens et syriens, logés dans des bidonvilles ou des camps, faisant face à une insécurité alimentaire croissante. 

Dans les rues des camps de réfugiés, l’ambiance est mélancolique et capharnaeuse. La plupart des camps manifestent une densité insensée de population : alors que les espaces d’habitats sont déjà très nombreux et insalubres, des extensions ne cessent de se créer pour accueillir de plus en plus de réfugiés, avec des tentes ajoutés et des cabanes supplémentaires.

C’est ainsi qu’ils passeront l’hiver, sous les bâches, dans la boue, attendant anxieusement l’arrivée des humanitaires pour améliorer leurs conditions de vie. Ces réfugiés ont quitté le cauchemar de la guerre pour le cauchemar des camps insalubres. 

Notre objectif est urgent : aider toutes ces familles à se nourrir.

Grâce aux généreux dons de nos donatrices et donateurs, ce sont plus de 1 410 colis qui ont été distribués à 325 familles libanaises dans le besoin, et à 380 familles réfugiées palestiniennes et syriennes, toutes situées dans le nord du Liban.

Au total, 705 familles ont pu chacune bénéficier de 2 colis, leur permettant de se garantir une sécurité alimentaire pendant un mois entier. 

Chacun des colis alimentaires distribués contenait 3kg de sucre, 400g de tahina, 1,7 L d’huile végétale, 900g de bulgur, 400g d’halawa, 245g de sauce tomate, 900g de farine, 500g de vermicelles, 750g de végétale ghee, de riz basmati, de pois chiches, de lentilles, de riz égyptien, fromage, de JAM, de sel et 25 pièces de thé.

Le 30 Novembre 2021, une première distribution s’est tenue au district d’Akkar, un endroit reculé à 3h de Beyrouth. C’est une des régions les plus pauvres du Liban (plus de 63% de ses habitants vivent sous le seuil de pauvreté). 650 colis alimentaires ont été distribués ce jour là, par nos équipes aux familles libanaises.

 

Le 1er Décembre 2021, une deuxième distribution s’est tenue dans quatre camps de réfugiés syriens, au nord du Liban. Les camps « Al Inmaa », « Trad », « Hamad Hilal» et « Aborde Ibrahim ». 

Enfin, le 2 Décembre 2021, une dernière et troisième distribution s’est tenue dans un camps de réfugiés palestiniens au nord du Liban. 190 familles palestiniennes ont pu bénéficier de 380 colis alimentaires ce jour-là.

Merci à vous !

 Un don, aussi petit soit-il, de seulement 1€, peut sauver des personnes se trouvant dans des situations d’extrême urgence, surtout en période hivernale.

Pour soutenir les plus démunis cet hiver, rendez-vous  sur https://life-ong.org

L’aide alimentaire en temps de crise

Grâce à vos dons reçus dans le cadre de notre campagne « 1euro=1repas », nous avons pu nous rendre dans cinq pays ces trois derniers mois afin d’organiser des distributions – principalement alimentaires, mais pas que- à l’égard des personnes nécessiteuses. Résumé de nos actions.

En aide aux orphelins

Au mois de novembre, une distribution s’est tenue au sein d’un orphelinat à Nairobi Kariobangi, au Kenya. Cet orphelinat, qui dépend des dons associatifs, accueille des enfants dès l’âge de trois ans. Avec la situation actuelle liée au Covid 19, les dons manquaient depuis quelques temps.

LIFE a ainsi mis en place une aide alimentaire destinée à plus de 120 enfants. Ceux-ci ont bénéficié de colis contenant du riz, de la farine, de l’huile et du sucre.


 

 


Présents pour les démunis au Maroc

Au Maroc, 100 colis alimentaires ont été offerts au mois de novembre aux familles très pauvres, aux personnes handicapées, aux veuves et aux enfants dans le besoin. Ces distributions se sont tenues dans plusieurs quartiers de Tanger.

Les colis contenaient de l’huile, de la farine, un double concentré de tomates, des lentilles, des pois chiches, des vermicelles, du lait, du riz jaune, du thé vert et du sucre. De quoi tenir au moins un mois !

Prévenir les maladies à Djibouti

Au Djibouti, une distribution de kits d’hygiènes et de kits alimentaires a été mise en place au mois de décembre afin de prévenir les maladies saisonnières. Les bénéficiaires étaient des réfugiés, des familles démunies, des personnes malades, des personnes âgées ainsi que des personnes souffrant de famine et de malnutrition.

Au total, 1000 personnes ont bénéficié de kits alimentaires. Ceux-ci contenaient de la farine, du riz, 1 boîte de conserve de légumes, 1 carton de tomates, 3L d’huile. Par ailleurs, 150 personnes ont également reçu des kits d’hygiène contenant des couches, de la lessive, des insecticides, deux moustiquaires et un sac d’emballages.

Des animaux d’élevage contre la crise sanitaire et économique

Au mois de décembre également, nous nous sommes rendus dans les camps de réfugiés de la région Somali, en Éthiopie, dans le cadre du COVID 19. Au total, 642 familles de réfugiés ont bénéficié de colis alimentaires, dont la consommation est prévue pour tenir une vingtaine de jours.

Par ailleurs, des animaux à élevage ont également été offerts à 72 familles, dont chacune a bénéficié de quatre bêtes. Certains ont reçu 3 chèvres et 1 bouc, d’autres 3 brebis et 1 mouton.

Grâce à cela, ils pourront relancer leur activité mise en péril par la situation actuelle, car l’élevage leur permettra de produire du lait et de la viande. Aussi, la reproduction d’animaux offrira la possibilité de confier les nouveaux nés à de nouvelles familles.

Au Niger pour les personnes victimes des inondations

Au début du mois de janvier,  nous étions présents au Niger afin d’apporter un soutien alimentaire à 190 personnes touchées par les inondations, ainsi qu’à des personnes âgées. Cette distribution s’est tenue dans les villages d’Azelvillage et Eghazar N’Air, tous deux situées dans la région d’Agadez.

Ces bénéficiaires ont chacun reçu de quoi nourrir une famille de quatre personnes. Les colis contenaient du riz, de l’huile, de la pâte alimentaire, 1 cartons de couscous et 1 boîte de tomates.

 

En lisant cela, vous pouvez vous rendrez compte à quel point un don – aussi petit soit-il- peut sauver des personnes se trouvant dans des situation d’extrême urgence. N’hésitez pas, vous aussi, à offrir des repas si le cœur vous en dit…

Agir contre les catastrophes

Agir contre les catastrophes

Si une partie de nos actions sont des projets à long-terme, visant à apporter des clés aux populations pour les aider à se développer, une autre partie est d’agir dans l’urgence, lorsque l’on estime qu’il est de notre devoir de répondre immédiatement à une crise, naturelle ou humaine.

Ceci en apportant une aide sur le terrain, qu’elle soit alimentaire ou autre, dans l’objectif de sauver des vies. Depuis le mois de juin, nous avons ainsi, au sein de LIFE, mis en place plusieurs opérations d’urgence, en parallèle de notre grosse opération pour l’Aid.

Premièrement, nous avons agit en Grèce. Il nous a semblé indispensable d’intervenir au sein du camp situé sur l’île de Samos, où des milliers de migrants y vivent dans des conditions déplorables, que ce soit sur le plan sanitaire ou alimentaire. Et ce, d’autant plus depuis l’apparition du COVID.

C’est pourquoi nous avons souhaité faciliter l’accès des résidents et des populations locales à des denrées alimentaires de qualité, et ce, de façon continue. Le projet prend ainsi la forme d’une épicerie solidaire locale où des colis alimentaires sont distribués aux bénéficiaires.

L’une des habitantes nous a exprimé sa joie : “Je suis très contente parce que moi, je suis réfugiée. On m’a appelée et on m’a dit de venir prendre quelque chose pour l’enfant et pour moi. En tout cas, c’est une belle aide. Que Dieu bénisse ceux qui ont amené ça. Merci”.

Au total, 900 colis ont pu être distribués par LIFE, mais l’objectif final de cette épicerie est d’encourager un lien apaisé et solidaire entre les populations locales et émigrées.

Au Bangladesh, c’est une toute autre urgence qui nous a interpellés. En effet, la grande mousson, qui se déroule de juin à septembre, est indispensable pour l’agriculture mais cause chaque année d’énormes dégâts. Cette année, les spécialistes avaient prévenu que ce serait la pire inondation de la décennie.

Et en effet, au moins trois millions de personnes ont été touchées par ces inondations, soit un tiers de la population du pays. L’équipe de LIFE sur le terrain a pu distribuer 2000 colis à des familles vulnérables, fortement affectées par les pluies, dans les districts du Nord du Bangladesh.

Nous avons également mené des opérations de distributions alimentaires à Madagascar. En effet, dans le cadre des restrictions liées au COVID 19, un confinement total avait été imposé dans le pays, empêchant les habitants d’aller travailler et de se procurer à manger.

Mervine, maman de quatre enfants, est dans ce cas : “J’ai pas de travail fixe mais je suis lavandière. Lorsque personne ne m’appelle pour mes services, je ne gagne rien car je suis une mère célibataire. Depuis la pandémie, la vie est de plus en plus difficile car nous ne pouvons plus sortir de la maison pour gagner de l’argent. Les personnes qui demandent mes services n’ont plus d’argent non plus. Depuis le confinement, nous sommes en manque de tout”.

Au total, 1000 familles démunies ont pu bénéficier de kits alimentaires, contenant 30kg de riz, 3L d’huile, 2kg de sucre, 2 sachets de sel, 1kg d’oignons, 2 boîtes de tomates, 5 sachets de pâtes, 4 boîtes de sardines, 2 kg de soja et 1kg de légumes secs.

“Ces aides sont les bienvenues, je remercie beaucoup les donateurs et que Dieu les bénisse”, ajoute Mervine. En Indonésie, également, des distributions similaires se sont tenues, afin d’aider les personnes les plus affectées par le Covid 19. Là-bas, 500 colis ont pu être distribués.

Au Burkina Faso, une mission a été menée afin de redonner le sourire aux burkinabés, victimes d’attaques commises par des groupes armés et autres criminels. Depuis 2015, la situation sécuritaire ne cesse de se dégrader, le Burkina Faso étant devenue à son tour la cible d’attaques djihadistes, forçant de nombreuses personnes à se déplacer.

Ces distributions ont permis de distribuer des colis à plus de 1600 bénéficiaires. Elles visaient à aider tout particulièrement les déplacés internes, les sinistrés, les familles vulnérables ainsi que les personnes frappées par la famine.

Au Mali, 800 colis ont été offerts à des familles démunies ainsi qu’à des déplacés internes venus du Nord afin de leur apporter un soutien alimentaire en cette période de soudure (juillet et août).

Enfin, ces derniers jours, en Ethiopie, deux importantes distributions alimentaires se sont tenues au sein du camp de déplacés de Geladi, où les résidents manquent cruellement d’eau et nourriture. Au total, 832 colis ont pu être distribués, contenant des haricots, du riz, de la farine, de l’huile, des dattes et du sucre.

Versez votre Zakat Al Maal
Aidez les plus pauvres en compensant les jours non jeûnés.