Water-sponsor : votre générosité sauve des vies !

Vous le savez, l’une de nos principales actions chez LIFE, est de donner accès à de l’eau potable aux populations démunies en Afrique et en Asie. En effet, dans beaucoup de villages, on observe un manque d’eau criant. 

Les femmes sont dès lors bien souvent obligées de parcourir des kilomètres chaque matin, affrontant les dangers de la route, afin de trouver un peu d’eau.

Souvent, elles parviennent à un marigot, contenant une eau sale emplie de bactéries. Or, “l’eau est source de vie”, comme nous le répètent sans cesse les habitants. “Sans eau, tu ne peux pas vivre”, ajoutait une villageoise ivoirienne. 

Une réalité que l’on ne peut ignorer. L’eau est le besoin élémentaire le plus essentiel à l’homme. C’est pourquoi nous en avons fait notre combat principal. Depuis plusieurs années, nos donateurs ont ainsi la possibilité de financer des puits, mais également de devenir des “water-sponsors”, en finançant de l’eau mensuellement.

L’objectif étant qu’avec une simple petite contribution, vous puissiez mettre des dizaines de personnes à l’abri de la soif, du danger et des maladies hydriques, en offrant une eau pure et propre aux bénéficiaires. 

Aujourd’hui, nous souhaitons remercier amplement tous nos “water-sponsors” et vous montrer le résultat de vos dons. En effet, grâce à vous, de nombreux projets ont pu être lancés ces derniers mois dans plusieurs pays. 

Ainsi, au mois d’avril, vos dons ont permis de financer 5 latrines dans la région de Malaka, en Indonésie. Nous avons également pu réhabilité deux châteaux d’eau et deux puits mécanisés dans la région de Kupang, toujours en Indonésie.

Enfin, cela a permis au partenaire en Côte d’Ivoire, qui avait rencontré quelques problèmes de roches pour des puits, de recommencer à forer ailleurs. 

Depuis le 1er juin, des projets supplémentaires ont vu le jour. Ainsi, 4 puits mécanisés ont été installés en Côte d’Ivoire ainsi qu’un puits traditionnel dans le Sud du Maroc. Les dons ont également permis d’offrir 1 pipeline, 3 blocs de distributions d’eau et 9 latrines au camp de déplacés internes de Geladi, en Ethiopie. 

Le camp de migrants à Samos, en Grèce, a pour sa part bénéficié de 5 latrines accompagnées de douches. Enfin, vos dons nous ont permis de compléter le financement de deux châteaux d’eau à Tombouctou, dans le Nord du Mali.

Au mois de juillet et d’août, il est également programmé de mettre en place une unité mobile de forage au Bénin, construite par des artisans locaux. Vos dons serviront aussi à finaliser le financement du chateau d’eau à Tombouctou.

Ils vont permettre au partenaire du Togo, qui a également rencontré de roches, de terminer ses projets de puits mécanisés. Enfin, cinq latrines supplémentaires devraient être offertes au camp de migrants de Samos, en Grèce.

Nous sommes très reconnaissants de votre soutien. Sachez qu’en devenant “water-sponsor’, vous n’offrez pas simplement de l’eau. 

Vous participez à la croissance économique de ces zones défavorisées, et vous contribuez également à y développer l’éducation, l’agriculture et les activités génératrices de revenus. Un seul mot : MERCI

Pour devenir water sponsor, c’est ici :https://life-ong.org/water_sponsor/

Opération d’urgence sur l’île de Samos (Grèce)

Début avril, entre 7000 et 8000 personnes réfugiées et en demande d’asile sont arrivées sur l’île de Samos, en Grèce. Un camp de migrants pourtant prévu pour 650 personnes. Depuis, ils y vivent dans des conditions de vie indignes. Sans compter la pandémie du coronavirus qui n’a fait qu’empirer leur situation. 

Dans ce cadre, LIFE a financé une opération d’aide alimentaire pour leur venir en aide. Cette opération s’est tenue en pleine crise sanitaire ainsi qu’au moment où une violente rixe a  provoqué un incendie sur l’île, laissant environ 200 personnes sans-abri

LIFE finance un aide alimentaire d'urgence en Grèce.

Au total, 12 700 repas ont malgré tout pu être distribués. Les bénéficiaires étaient des mineurs non accompagnés (325) ainsi que des familles (473) ayant au moins un enfant de moins de quatre ans.

Les réfugiés provenaient de nombreux pays, principalement situés au Moyen-Orient et en Afrique : Syrie, Afghanistan, Palestine, Arabie Saoudite, Irak, Congo, Ghana, Cameroun, Gambie, Togo, Guinée, Somalie, Haïti, Erythrée, Sierra Leone, Burkina Faso. 

Les kits ont été établis en fonction des besoins des personnes ciblées, des possibilités de conservation et des produits disponibles. Ils contenaient des denrées non périssables, des produits complémentaires et quelques boîtes de conserve, particulièrement demandées pour les mineurs. 

Les kits alimentaires en faveur des réfugiés.

Leur situation ne s'est guère améliorée ces derniers mois. On peut notamment noter le taux de surpopulation insoutenable (>1000%), tandis que les réfugiés vivent dans des tentes, au milieu des rats et des déchets.

Par ailleurs, depuis l’accord passé entre l’Union Européenne et la Turquie en 2016, ils ont l’interdiction de gagner le continent, tant que leur demande d’asile n’a pas été traitée. Sauf que l’attente peut durer des mois, voir des années.

​En parallèle de cette aide LIFE a apporté son soutien au projet de cantine Armonia en faveur des réfugiés.